•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Diminution du nombre de sans-abri à Edmonton : des chiffres mis en doute

Centre pour sans-abri d'Edmonton
Des gens devant un centre pour sans-abri à Edmonton Photo: Radio-Canada / CBC
Radio-Canada

Les chiffres du dernier recensement des sans-abri à Edmonton qui suggèrent une diminution de 24 % du nombre de personnes dans la rue sont mis en question. L'organisme caritatif Boyle Street croit plutôt qu'il a eu une augmentation du nombre de personnes sans logement.

L'organisme Homeward Trust, qui a réalisé le recensement, dit que le nombre de sans-abri est passé de 2300 personnes à 1750 depuis 2014.

Cela ne correspond pas toutefois à ce que Julian Daly, le directeur des services communautaires de Boyle Street, a observé. « Nous avons vu une augmentation importante du nombre de personnes qui campent dans la vallée [de la rivière Saskatchewan Nord] », mentionne-t-il.

Un autre indicateur clé pour M. Daly est le nombre de personnes sans adresse qui utilisent ses bureaux pour recevoir leur courrier. Il dit que ce nombre est passé de 1600 l’an dernier à 2200 cette année.

Julian Daly ajoute qu’il observe le même phénomène dans d’autres agences semblables à la sienne à Edmonton. Il croit tout simplement que la méthodologie utilisée pour le recensement est erronée.

Robbie Brydon, responsable de l’analyse des données pour Homeward Trust, admet que la méthode de recensement n’est peut-être pas la plus exacte. Mais il défend ses conclusions.

Robbie BrydonRobbie Brydon de Homeward Trust Photo : Radio-Canada

« La plupart des réductions que nous avons vues étaient des sans-abri qui sont en famille. Et Boyle Street, leur clientèle est plus des gens sans famille », souligne-t-il.

Le recensement s’est déroulé sur une période de 24 heures les 19 et 20 octobre dans les parcs, les rues et les stations de métro. Les sondeurs ont également recueilli des données provenant de centres pour sans-abri et d’autres agences.

Selon le sondage de Homeward Trust, la moitié des sans-abri à Edmonton sont des Autochtones et le nombre de familles itinérantes a diminué de moitié, en raison de la plus grande accessibilité des logements pour les gens précaires.

D'après un texte de Sébastien Tanguay

Alberta

Pauvreté