•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec Redneck Bluegrass Project débute la tournée de lancement de Royale Réguine à Rouyn-Noranda

Le groupe Québec Redneck Bluegrass Project
Le groupe Québec Redneck Bluegrass Project Photo: Radio-Canada / Nicolas Lévesque
Radio-Canada

Le groupe Québec Redneck Bluegrass Project (QRBP) lance la tournée de lancement de son nouvel album Royale Réguine au Petit théâtre du Vieux Noranda ce soir. QRBP donne dans le folk punk hautement festif. La troupe s'est arrêtée dans le studio d'ICI Abitibi pour une entrevue au micro de l'émission Région zéro 8.

Un texte de Félix B. DesfossésTwitterCourriel 

Coup de foudre au FME

Jean-Philippe Tremblay, Nick Laflamme, Madeleine Bouchard et François Gaudreau sont de retour à Rouyn-Noranda après avoir connu un grand succès lors de la dernière édition du Festival de musique émergente (FME). « On a joué au FME cet été et ça a été vraiment une très agréable surprise, raconte Nick Laflamme. On avait déjà joué quelques fois en Abitibi-Témiscamingue, quelques fois à Rouyn-Noranda, mais cet été au FME. ça a vraiment fait : "Paf! Wow, c'est bien le fun ici!" Alors on s'est dit que sur les quelques shows qu'on peut faire le temps qu'on a au mois de décembre, on va essayer de venir au moins une fois dans ce coin-ci! »

Une année sabbatique à venir

Ce sera probablement la dernière occasion de voir QRBP à Rouyn-Noranda avant un long moment. Le groupe a annoncé cette semaine qu'après cette tournée, il entrera en hibernation pour un an, le temps d'une sabbatique.
Ce repos permettra-t-il au groupe de profiter d'une certaine sobriété? La balle est dans leur camp. Une chose est certaine, leur réputation de fêtards n'est plus à faire. Les concerts de QRBP sont réputés pour se transformer en grandes fêtes où tout le monde chante et danse et où le groupe se laisse aller à la fête sans retenue. Les musiciens aiment parler d'une certaine « folie contagieuse » et de « belles dérapes » pour illustrer l'ambiance lors de ses spectacles.

Royale Réguine

Durant le congé sabbatique à venir, le public devra donc se rabattre sur le nouveau disque du groupe : Royale Réguine. On y retrouve le même son à la fois folk et punk que le groupe auquel le groupe a habitué ses fans, mais cette fois, les paroles sont toutes en français, sauf certaines en chinois! Des instruments traditionnels de Chine ont aussi été ajoutés à ce mélange pour le moins original. « Il y a bluegrass dans le nom du band, mais ça fait longtemps qu'on n'en fait plus! C'est l'instrumentation qui est bluegrass, mais on est loin d'être puristes », lance Jean-Philippe Tremblay.

Du Saguenay-Lac-Saint-Jean... à la Chine!

L'histoire de Québec Redneck Bluegrass Project est des plus originale. Les membres sont tous originaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean et proviennent d'une culture musicale résolument punk. Mais c'est en Chine que le groupe a débuté, alors Jean-Philippe Tremblay et Nick Laflamme s'y trouvaient. « Notre vie c'est ça : on est tous des voyageurs, on est tous des musiciens qui tripent à faire toutes sortes de projets ici et là, explique ce dernier. Nos projets fous se sont retrouvés sur un même chemin moi et J-P en Chine. Ça a cliqué sur tout : le mode de vie qu'on avait, la musique fittait. On a progressé comme ça au fil des 10 dernières années. »

Ils assurent donc que l'année qui s'en vient ne les empêchera pas de faire de la musique. Les membres pourront plutôt en profiter pour voyager, se ressources, s'inspirer et revenir en force avec de nouvelles « belles dérapes » par la suite.

Entrevue avec Québec Redneck Bluegrass Project

Abitibi–Témiscamingue

Musique