•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'écrivaine Marguerite Andersen à l'honneur au Salon du livre de Toronto

L'écrivaine Marguerite Andersen à l'honneur au Salon du livre de Toronto. Entrevue de Line Boily.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Marguerite Andersen est une romancière, essayiste et poète. Elle est auteure de plus de vingt ouvrages, dont des romans, des récits poétiques, des nouvelles, des pièces de théâtre et des récits pour la jeunesse.

Elle est également l'auteur de textes parus dans différents magazines et des écrits académiques.


Écoutez l'entrevue intégrale (en 2 parties) réalisée par Line Boily de l'émission L'heure de pointe Toronto.

 
 

Grandit dans l'Allemagne nazie

Née en 1924, Marguerite Andersen a grandi dans une famille d'intellectuels dans l'Allemagne d'Hitler. Cette époque difficile pour elle et les siens la forgera en tant que femme et auteure.

Indépendante et féministe

Sa vie et son oeuvre seront marquées subtilement par le questionnement et un sentiment de culpabilité. Farouchement indépendante et féministe, elle s'installe à Toronto avec ses trois jeunes enfants dans les années 70, après avoir vécu en Tunisie et en Éthiopie.

Son premier roman récompensé

Même si l'écriture a toujours fait partie de sa vie, elle a près de 60 ans quand elle publie son premier roman De mémoire de femmes. Elle obtient le prix des jeunes écrivains offert par Le Journal de Montréal.

Toronto

Marguerite Andersen fait le choix d'écrire et de vivre en français dans la Ville Reine des années 70. Elle n'a jamais choisi les chemins les plus faciles. D'ailleurs, elle n'a pas fini de nous les raconter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...