•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retards au mont Saint-Joseph

Le mont Saint-Joseph surplombe Carleton-sur-Mer

Le mont Saint-Joseph surplombe Carleton-sur-Mer

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Corporation du mont Saint-Joseph, à Carleton-sur-Mer, n'a pas pu entreprendre la première phase des travaux d'aménagement prévus cet automne.

Un texte de Léa BeauchesneTwitterCourriel 

L'organisation attend toujours des réponses du gouvernement fédéral pour clore le montage financier de la première phase de son projet de mise en valeur, qui s'élève maintenant à 1,9 million de dollars.

Tous les partenaires financiers ont confirmé leur participation, sauf Ottawa. Une demande de 500 000 $ déposée en juillet dernier dans le cadre du Programme d'infrastructure communautaire de Canada 150 est toujours en processus d'analyse.

Les représentants de la corporation et plusieurs partenaires ont invité les médias mercredi pour faire une mise à jour du projet et lancer un appel à l'aide au gouvernement fédéral.

Membres de la Corporation du mont Saint-JosephAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Corporation du mont Saint-Joseph travaille depuis deux ans à son projet de développement

Photo : Radio-Canada

Développement économique Canada explique sa lenteur à répondre par le nombre anormalement élevé de demandes qui ont été déposées pour ce programme. Plus de 900 propositions ont été envoyées entre le 1er juin et le 8 juillet 2016.

Reporté au printemps

La première phase du projet de mise en valeur comprend l’aménagement d’un pavillon d’accueil au sommet de la montagne et l’installation de huit sites de camping à flanc de montagne. Des sentiers pédestres et de vélos devaient aussi être aménagés en partie dès cet automne.

Le directeur de la Corporation, Vincent Landry, prévoit aussi des pertes de revenus. « Notre idée, dit-il, c'est vraiment de structurer toute l'offre de cette montagne-là. Pour que la Corporation comme telle soit capable, avec les revenus autonomes qu'elle va générer, de poursuivre sa mission de mise en valeur, puis de gestion de ce site patrimonial. »

L'organisation affirme que l'ensemble du projet dépend maintenant du financement du gouvernement fédéral.

S'il manque un partenaire majeur comme le fédéral, il n'y a plus de projet.

Vincent Landry, directeur général de la Corporation du mont St-Joseph
Tableau du montage financier du mont Saint-Joseph à Carleton-sur-MerAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Tableau du montage financier du mont Saint-Joseph à Carleton-sur-Mer

Photo : Radio-Canada

Les délais engendrés par cette attente réduisent énormément la marge de manœuvre de la Corporation, affirme le président de la Corporation, David Comeau, qui rappelle que les travaux devront s’effectuer à plus de 555 mètres d’altitude. L’organisme craint aussi que les retards compromettent l’engagement des autres partenaires.

Vincent Landry, directeur général de la Corporation du mont Saint-JosephAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Vincent Landry, directeur général de la Corporation du mont St-Joseph

Photo : Radio-Canada

L'impact le plus concret, ce sont des pertes de revenus anticipées majeures. On parle de plus de 100 000 $, qui sont des revenus directement liés à notre offre d'hébergement en prêt-à-camper qui est le fer de lance pour financer cette stratégie.

Vincent Landry, directeur général de la Corporation du mont Saint-Joseph

La Corporation du mont Saint-Joseph espère toujours qu'une partie des nouveaux aménagements sera en place avant le début de la saison touristique 2017.

Carleton-sur-Mer fêtera l’an prochain son 250e anniversaire, et la Municipalité souhaite également que sa montagne soit de la partie.

D'après les informations de Léa Beauchesne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec