•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Campagne d’affiches de prévention des agressions sexuelles à bord du transport en commun

Angela Marie MacDougall, directrice générale de l'organisme Battered Women’s Support Services, s'adresse aux médias derrière un podium. Une affiche de la campagne est derrière elle.

Angela Marie MacDougall, directrice générale de l'organisme Battered Women’s Support Services, s'adresse aux médias lors du lancement de la campagne d'affiches de prévention du harcèlement sexuel à bord du transport en commun dans Metro Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Denis Dossmann

Radio-Canada

Des affiches qui s'adressent aux agresseurs potentiels ont été développées par l'organisme de défense des femmes Battered Women's Support Services (BWSS), l'association Ending Violence et le service de police des transports de Metro Vancouver.

Un texte de Anaïs ElboujdaïniTwitterCourriel 

Elles seront présentes partout dans le système de transport de TransLink.

Les étudiantes d’anglais langue seconde sont particulièrement ciblées par les efforts de prévention, selon le chef du service de police des transports, Doug LePard.

 

Cette campagne arrive à point nommé selon la directrice de BWSS, Angela Marie MacDougall. « La clé, c’est la sensibilisation », selon elle. « Cette affiche va aider à créer un climat propice pour que les témoins d’inconduites sexuelles dans le système de transport en commun se sentent capables d’agir ».

Dans le Grand Vancouver, une augmentation de 28 % du harcèlement et des agressions sexuels a été notée par le service de police des transports en 2015.

Colombie-Britannique et Yukon

Crimes et délits