•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Site contaminé à Bécancour : le Parti québécois reproche au gouvernement son inaction

Carte satellite de l'endroit du terrain contaminé des anciennes usines Recyclage Aluminium Québec et Alsa Aluminium

L'endroit du terrain contaminé des anciennes usines Recyclage Aluminium Québec et Alsa Aluminium

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Parti québécois accuse le gouvernement libéral de n'avoir rien fait pour stopper la contamination du site de l'ancienne usine de Recyclage Aluminium Québec et Alsa Aluminium dans le parc industriel à Bécancour.

Ce site aurait laissé échapper près de 200 000 tonnes de matières toxiques. Des produits se seraient écoulés jusque dans la nappe phréatique.

Durant la période des questions mardi, le porte-parole en matière d’environnement, Sylvain Gaudreault, a affirmé que ministère s’est contenté de surveiller la situation, sans intervenir davantage.

 

Le ministre libéral du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel, s’est vivement défendu. « De dire qu’on ne fait rien est complètement faux », a-t-il lancé.

« De 2003 à 2009, la responsabilité revenait à l’entreprise de nettoyer le site », a-t-il précisé.

Il a ajouté que depuis 2012-2013, le ministère de la Santé publique est en contact avec les deux résidences situées près du site contaminé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !