•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'acidification des océans menace les moules et les coraux

L'océan Pacifique

L'océan Pacifique

Photo : Michael Fiala / Reuters

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La montée de l'acidification des océans risque de provoquer un déclin notable des récifs de corail et des gisements de moules, estime une étude internationale à laquelle a participé l'Université de la Colombie-Britannique (UBC).

Les coraux, tout comme les moules, ont des exosquelettes à base de carbonate de calcium. Cependant, la diminution progressive du potentiel hydrogène (pH) des océans rendra ces organismes « particulièrement vulnérables » et nuira à la biodiversité, notent les chercheurs.

« Dans le nord-ouest du Pacifique, par exemple, le nombre de mollusques comestibles va probablement diminuer, explique Christopher Harley, écologiste marin à l'UBC et un auteur principal de l’étude. Ceci est une mauvaise nouvelle pour les centaines d’espèces qui s'en servent comme habitat. »

Par contre, les herbiers marins, de grandes prairies sous-marines, pourraient accueillir plus d’espèces et ainsi atténuer les pertes de mollusques ou de coraux, mais les chercheurs étudient encore cette thèse. « Les preuves montrent qu'ils n’atteignent pas encore ce potentiel », note une zoologue de l’UBC, Jennifer Sunday, qui a dirigé l’étude.

L'acidification des océans survient lorsque la mer absorbe plus de dioxyde de carbone de l'atmosphère que la normale. Alors que le niveau de gaz à effet de serre augmente dans l'air, l'acidité des océans s'accroît également.

Les chercheurs de l'Université de la Colombie-Britannique ont travaillé avec des confrères aux États-Unis, en Europe, en Australie, au Japon et en Chine. Ils ont publié ensemble leur étude dans la revue Nature Climate Change (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !