•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Haïti : Jovenel Moïse remporte l'élection présidentielle au premier tour

Le nouveau président d'Haïti, Jovenel Moïse

Photo : Reuters / Andres Martinez Casares

Reuters

Un néophyte politique désigné comme dauphin du leader précédent a facilement été élu à la présidence d'Haïti.

Des résultats préliminaires annoncés tard lundi accordent 55,6 % des voix à Jovenel Moïse, ce qui lui permet de l'emporter dès le premier tour face à 26 autres candidats.

M. Moïse avait également remporté le plus grand nombre de votes lors du premier tour l'an dernier, mais le deuxième tour avait été annulé en raison de multiples problèmes. La commission électorale avait par la suite ordonné que l'élection présidentielle soit reprise en entier.

Aucun deuxième tour ne sera nécessaire cette fois-ci. M. Moïse, un entrepreneur agricole, briguait les suffrages sous la bannière du parti Tet Kale du président sortant Michel Martelly. Il a obtenu nettement plus que 50 % des voix lors du scrutin du 20 novembre et il devance son plus proche rival par plus de 25 points de pourcentage, deux éléments qui lui accordent la victoire en vertu de la loi haïtienne.

Le décompte final sera soumis au tribunal électoral haïtien, où les partis politiques peuvent contester les résultats avant que l'identité des vainqueurs ne soit confirmée le 29 décembre.

Jude Célestin, du parti Lapeh, a pris le deuxième rang avec 19,5 % des votes. Le taux de participation a été d'environ 21 %.

Le plus récent scrutin a aussi permis de compléter le Parlement; les électeurs ont choisi le tiers des sénateurs et les 25 derniers membres de la Chambre des députés.

Haïti était dirigée par un gouvernement intérimaire depuis un an, après l'échéance du mandat de M. Martelly, jusqu'à la tenue d'une nouvelle élection.

International