•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario teste ses premiers véhicules automatisés

Les explications de Sébastien St-François
Radio-Canada

Les tout premiers véhicules automatisés ont été lancés sur les routes de l'Ontario lundi dans le cadre d'un projet pilote.

Les véhicules automatisés sont des véhicules sans conducteur ou autonomes, capables de détecter les obstacles et de naviguer dans le milieu routier environnant.

Ils ont le potentiel d'améliorer la sécurité routière et l'efficacité énergétique, ainsi que de réduire la congestion routière et les émissions de gaz à effet de serre.

Le projet pilote permettra de paver la route au développement des voitures sans chauffeur au Canada.

Évaluer le comportement des véhicules

Trois véhicules seront testés dans le cadre de ce projet mené par l'Université de Waterloo ainsi que les entreprises Erwin Hymer Group et BlackBerry QNX : une Lincoln MKZ hybride, une fourgonnette Mercedes-Benz Sprinter et une Lincoln 2017 aux fonctions automatisées.

Les chercheurs évalueront comment les véhicules se comportent sous différentes conditions météorologiques et routières et à différents niveaux d’automatisation.

Les voitures sont connectées à Internet et disposent d’un système de capteurs visuels, de radars et de sonars pour détecter les conditions et obstacles et communiquer avec les autres véhicules sur la route.

À l’heure actuelle, elles sont en mesure de maintenir une distance sécuritaire avec les autres véhicules sans l’intervention du conducteur.

Les véhicules n’ont aucune restriction quant aux endroits où ils vont circuler.

L'Ontario est la première province à créer un cadre réglementaire pour un projet pilote en vue de la mise à l'essai de véhicules automatisés sur ses routes.

Windsor

Industrie automobile