•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Î.-P.-É. prévoit investir 96 millions dans l'infrastructure

L'Assemblée législative de l'Île-du-Prince-Édouard

L'Assemblée législative de l'Île-du-Prince-Édouard

Photo : Radio-Canada / Francois Pierre Dufault

Radio-Canada

L'Île-du-Prince-Édouard prévoit investir 96 millions de dollars dans l'infrastructure au cours de la prochaine année, dont 10 millions de dollars dans le remplacement de l'école La-Belle-Cloche, près de Souris.

Un texte de François Pierre DufaultTwitterCourriel  

L'école de langue française de l'est de la province emménagera dans l'ancienne école de langue anglaise Old Rollo Bay Consolidated, qui sera agrandie et rénovée. Elle pourra accueillir les élèves de la maternelle à la 12e année et sera flanquée d'un centre communautaire.

La nouvelle école devrait pouvoir accueillir jusqu'à 150 élèves dès 2017.

Le gouvernement avait déjà annoncé une partie du financement pour le remplacement de l'école La-Belle-Cloche dans le dernier budget provincial.

« [Investir pour] nous assurer que notre infrastructure est sécuritaire et bien positionnée pour la croissance future est non seulement une priorité de notre gouvernement, c'est aussi essentiel au succès économique de notre province », a déclaré le ministre des Finances, Allen Roach, lors du dépôt du budget d'immobilisation 2017-2018 de l'Île-du-Prince-Édouard, jeudi après-midi.

Rapatrier des patients

Par ailleurs, l'Île-du-Prince-Édouard prévoit investir 1,8 million de dollars dans des installations de dialyse à l'hôpital Queen-Elizabeth de Charlottetown, afin de rapatrier des patients qui doivent présentement se rendre en Nouvelle-Écosse pour recevoir des traitements.

Le remplacement des résidences pour aînés à Montague et à Tyne Valley, annoncé plusieurs fois par le gouvernement, devrait aller de l'avant à compter de 2017, selon le ministre Allen Roach. Une somme de 10,6 millions de dollars est prévue dans le budget d'immobilisation pour compléter ces deux projets.

L'Île-du-Prince-Édouard prévoit finalement investir 46 millions de dollars dans l'amélioration ou la construction de 109 kilomètres de routes provinciales au cours du prochain exercice financer. Dans cette enveloppe, une somme de 14 millions de dollars est prévue pour donner le coup d'envoi à la construction d'une voie de contournement à Cornwall.

« Scepticisme » chez l'opposition

L'opposition à Charlottetown a réagi avec « scepticisme » au dépôt du budget d'immobilisation, jeudi.

« Ce gouvernement accumule les promesses. Il promet depuis plusieurs années de remplacer la résidence pour aînés à Montague mais il finit toujours par remettre le projet à plus tard. C'est facile de coucher une promesse sur papier et c'est facile de faire des annonces. Mais vraiment, je me demande quand nous allons voir des résultats », s'est impatientée la députée progressiste-conservatrice Darlene Compton.

L'élue de Belfast-Murray River s'inquiète aussi d'une augmentation considérable du budget d'immobilisation de l'Île-du-Prince-Édouard pour tirer profit des nouveaux investissements fédéraux dans des projets d'infrastructure. Elle se demande, notamment, si la province peut se permettre de construire la voie de contournement à Cornwall, un chantier de 65 millions de dollars sur quatre ans.

Les dépenses de Charlottetown dans l'infrastructure ont bondi de 16 millions de dollars, soit 17 %, depuis le dernier exercice.

Le chef du Parti vert, Peter Bevan-Baker, estime pour sa part que le gouvernement libéral a rédigé son budget d'immobilisation « sans réellement consulter » les Insulaires.

Île-du-Prince-Édouard

Politique provinciale