•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chronique millénaire : le voyage avant tout?

Un avion contourne la tour de contrôle de l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau

Un avion contourne la tour de contrôle de l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Chaque année des milliers de jeunes Québécois de 20 à 34 ans décident de prendre leur sac à dos à la conquête de l'Europe, de l'Amérique du Sud ou de l'Asie pour quelques semaines, mois et même parfois années. Les statistique le démontrent : la génération du millénaire voyage plus que jamais.

La tendance est indéniable. Les Nations unies estiment que 20 % des touristes internationaux, soit environ 200 millions de voyageurs, sont issus de la génération du millénaire. Cet engouement représente des retombées économiques mondiales de 180 milliards de dollars annuellement pour l’industrie touristique, une augmentation de 30 % en 10 ans.

Deux facteurs peuvent expliquer cette tendance. Tout d'abord, l'augmentation des revenus de la classe moyenne dans certains pays émergents, dont la Chine. Cette nouvelle richesse permet aux jeunes Chinois de parcourir le monde davantage que leurs parents.

En Occident, on associe plutôt cette réalité au fait que les millénaires ne sont pas effrayés par l'incertitude économique. La plupart ne croient pas à une retraite dorée, ils préfèrent alors en profiter immédiatement.

Qu'en pense notre panel ?

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Nos millénaires

Chronique millénaire : le voyage avant tout ?

Écoutez les chroniques précédentes

Le Canada, ce pays « peu exotique »

L’industrie touristique canadienne avoue ne plus savoir où donner de la tête. Depuis quelques années, l'organisme Destination Canada constate que les millénaires désertent leur pays et le Québec lorsque vient le temps de prendre de longues vacances. Ils sont huit fois plus portés à voyager à l’étranger plutôt que dans une province canadienne.

Les millénaires canadiens perçoivent les autres pays plus exotiques que le Canada

Rapport 2015 de Destination Canada

Le rapport souligne aussi que les millénaires sont souvent découragés par le coût du transport au Canada. Il n'est pas rare qu'un billet d'avion Montréal-Vancouver soit au même prix qu'un aller-retour Montréal-Mexico.

Une maison ou un voyage ?

Dans un sondage réalisé par la compagnie Airbnb en novembre auprès de 1000 jeunes de 18 à 35 ans, l'entreprise a constaté que le voyage est une priorité financière pour un millénaire sur deux avant l'achat d'une maison, d'une voiture ou le paiement de leurs dettes d'études.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !