•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un deuxième appel d'offres et des retards pour la reconstruction de la passerelle de la 132 à Longueuil

La passerelle s'est effondrée sur la route 132, à Longueuil, en février 2015

La passerelle s'est effondrée sur la route 132, à Longueuil, en février 2015

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les cyclistes et les piétons devront patienter jusqu'à l'automne 2017 avant de pouvoir profiter de nouveau de la passerelle qui enjambait la route 132, à Longueuil. Ce lien important entre le Vieux-Longueuil et la rive du fleuve Saint-Laurent a été arraché par la benne relevée d'un camion de déneigement, en février 2015.

Un texte d'Éric PlouffeTwitterCourriel 

Longueuil lance un deuxième appel d'offres pour la reconstruction de cette passerelle. Un premier appel d'offres avait été annulé en septembre dernier, en raison d'un écart de coûts de plusieurs millions de dollars entre l'estimation de la Ville et celle des entrepreneurs. Les prix proposés par huit entrepreneurs dépassaient son évaluation des coûts d'au moins 5 millions de dollars.

Plusieurs facteurs expliqueraient les écarts de coûts. Selon l'analyse de la Ville, il semble qu'il y ait eu une sous-évaluation de la complexité du projet et de son caractère unique.

Il semble également que des clauses dans le premier appel d'offres, qui précisaient un recours à certains matériaux et produits, ont eu pour résultat de restreindre la compétition entre les différents fournisseurs.

Longueuil a donc décidé de revoir ses exigences liées à l'architecture et à la structure du projet, dans le but de réduire les coûts de reconstruction de la passerelle.

La Ville ne prévoit pas emprunter davantage d'argent si les coûts devaient être encore plus élevés que son estimation, au terme du deuxième appel d'offres. Elle envisage de recourir à d'autres sources de financement, comme des subventions, pour combler un éventuel écart de coûts.

Longueuil prévoit octroyer le contrat au début de l'année prochaine. Les travaux commenceront au printemps et devraient être terminés à l'automne 2017.

Par ailleurs, Longueuil poursuit ses démarches judiciaires pour tenter d'obtenir près de 2,5 millions de dollars en dommages auprès des entreprises responsables de la destruction de la passerelle, en février 2015.

Grand Montréal

Société