•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vancouver s’intéresse à un projet de surveillance des rats

Des rats

Des rats

Photo : Getty Images / AFP/Sanjay Kanojia

Radio-Canada

La Ville de Vancouver manifeste de l'intérêt pour le projet de deux étudiants de l'Université de la Colombie-Britannique qui cherchent à savoir s'il est possible de mesurer méthodologiquement le nombre de rats dans la métropole.

Kaylee Byers, une doctorante, et Michael Lee, un étudiant à la maîtrise en santé publique, se sont penchés sur les populations de rats à Vancouver sur plusieurs années, à partir des recherches effectuées par le Vancouver Rat Project, qui s’intéresse aux rats urbains et aux maladies qu’ils transportent.

Toutefois, il n’est pas facile d’avoir une estimation juste du nombre de rats dans la ville, selon Kaylee Byers. Pour le moment, la seule façon par laquelle la ville les répertorie est lorsque les citoyens signalent leur présence en composant le 311.

L'étudiante soutient que d’autres outils pour localiser les rats existent, mais avoue qu’ils sont difficiles à suivre. Une façon serait par exemple d’installer des appâts et de regarder où les rats ont le plus mordu. « Ça donnerait une idée des endroits où il y a le plus de rats », explique-t-elle. Demander aux exterminateurs de vermine de remplir des sondages serait une autre méthode, selon elle, pour dénombrer les rats.

Colombie-Britannique et Yukon

Animaux