•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La distribution de Hamilton n'offrira pas d'excuses au vice-président désigné

Brandon Victor Dixon de la pièce « Hamilton »

Brandon Victor Dixon de la pièce « Hamilton »

Photo : Invision / Charles Sykes

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un comédien de la comédie musicale de Broadway Hamilton a refusé lundi de s'excuser auprès du vice-président américain désigné Mike Pence.

Vendredi soir, au nom de toute la distribution de la pièce Hamilton et en présence de Mike Pence, qui assistait au spectacle, l'acteur Brandon Victor Dixon a demandé à la nouvelle administration de respecter tous les Américains.

Debout devant tous les autres acteurs, qui sont d’origines différentes bien qu’ils jouent des personnages de l'histoire américaine qui étaient Blancs, Brandon Victor Dixon s’est adressé à Mike Pence à la fin de la représentation de vendredi soir.

Nous, monsieur, nous sommes l’Amérique diversifiée qui s'inquiète du fait que votre nouvelle administration ne nous protège pas ainsi que notre planète, nos enfants, nos parents, ou qu'elle nous prive de nos droits inaliénables.

Une citation de : Brandon Victor Dixon
Brandon Victor Dixon et la distribution de la pièce « Hamilton »Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Brandon Victor Dixon et la distribution de la pièce « Hamilton »

Photo : HamiltonLLC via AP

Ce commentaire a déclenché la colère du président désigné Donald Trump. Celui-ci s’est plaint à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux des commentaires livrés par Brandon Victor Dixon.

Trump accuse les comédiens du spectacle, qui raconte la vie du premier secrétaire au Trésor américain sur fond de musique hip-hop et R'n'B, de « comportement pénible » et affirme qu’ils ont « harcelé » Pence. Il exige des excuses de leur part.

 
 

De son côté, Mike Pence a affirmé dimanche qu’il n’était pas offensé et qu’il ne demandait pas d'excuses aux comédiens de Hamilton.

Il a de plus reconnu que bien des gens étaient déçus et inquiets après l’élection, mais il les a rassurés en indiquant que Trump serait le président de « tous les Américains » lorsqu’il entrera en fonction le 20 janvier.

Le vice-président désigné Mike Pence quitte le Richard Rodgers Theatre de New York après avoir assisté au spectacle « Hamilton »Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le vice-président désigné Mike Pence quitte le Richard Rodgers Theatre de New York après avoir assisté au spectacle « Hamilton »

Photo : AP Photo / Andres Kudacki

Brandon Victor Dixon a défendu lundi le message de la distribution du spectacle de Broadway, en répétant que les acteurs voulaient « se lever et diffuser un message d’amour et d’unité », à la suite de la campagne électorale qui a amèrement divisé les États-Unis et qui a culminé avec la victoire-surprise de Donald Trump le 8 novembre.

Nous n’avons pas à présenter d’excuses. Une conversation n’est pas du harcèlement.

Une citation de : Brandon Victor Dixon

Le comédien a même invité Donald Trump au spectacle et a ajouté qu’il est reconnaissant du fait que Pence ait écouté son allocution.

L’art est destiné à rassembler les gens, il est censé sensibiliser.

Une citation de : Brandon Victor Dixon

Depuis ses débuts en 2015, Hamilton a généré plus de 1,8 milliard de dollars et a remporté 11 prix Tony, dont celui de la meilleure comédie musicale.

Avec les informations de Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !