•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet de loi pour permettre aux enfants de jouer dans la rue

Hockey dans la rue
Un député de la CAQ va déposer un projet de loi pour permettre aux jeunes de jouer de façon sécuritaire dans la rue. Photo: iStock
Radio-Canada

La Coalition avenir Québec (CAQ) va déposer un projet de loi à l'Assemblée nationale, cette semaine, proposant de permettre aux jeunes de jouer dans les rues des quartiers résidentiels de façon sécuritaire.

Le caquiste Simon Jolin-Barrette entend suggérer aux municipalités des balises claires pour encadrer le jeu dans les rues. Il est actuellement interdit de jouer dans les rues de plusieurs municipalités du Québec, même si cela est toléré.

Le député de Borduas souhaite s'inspirer de la Ville de Beloeil, qui a adopté un règlement pour désigner certaines rues où les jeunes peuvent s'adonner à leurs sports préférés en toute sécurité. « Il y a un affichage qui indique aux automobilistes que le jeu libre est permis dans les rues », explique le député.

La CAQ entend respecter l'autonomie de chaque municipalité pour désigner les rues où il sera permis de jouer en fonction de critères de sécurité. Le projet de loi se veut un « accompagnement pour guider les villes », précise Simon Jolin-Barrette.

Les municipalités pourront décider d'adopter ou non un cadre réglementaire qui permet le jeu dans la rue

Simon Jolin-Barrette, député caquiste de Borduas

« Lorsqu'on parle d'enjeu de sécurité, c'est au nouveau de l'affichage, de la consultation des citoyens et du choix des rues. Ce n'est pas toutes les rues qui sont propices nécessairement à jouer », admet-il.

À Québec, l'été dernier, des avertissements ont été distribués à des familles leur demandant de déplacer les paniers de basketball installés à proximité de la rue dans l'arrondissement Charlesbourg. Le maire Régis Labeaume avait alors vigoureusement dénoncé cette initiative.

« Le message qu'il faut envoyer c'est : "est-ce qu'on peut adapter la réglementation des villes aux familles de façon à favoriser le fait que les enfants puissent bouger. »

La démarche de la CAQ est motivée par le désir d'inciter les jeunes à acquérir de saines habitudes de vie, souligne Simon Jolin-Barrette.

 

Québec

Activités sportives