•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le commerce en ligne québécois troque le Black Friday contre le Dimanche Bleu

Sugar Sammy entame une tournée pancanadienne en s'arrêtant à Winnipeg.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À compter d'aujourd'hui, se déroule au Québec une vaste campagne de vente en ligne baptisée Dimanche Bleu. Favorisant la vente en ligne, elle vise à faire contrepoids au fameux Black Friday américain.

D’après le reportage de Paul Huot

Dimanche Bleu invite les Québécois à faire leurs achats des Fêtes auprès d’entreprises du Québec qui offrent leurs produits en ligne avant le fameux Black Friday américain, prévu vendredi.

Toute la semaine, des milliers de fabricants et de commerçants québécois offriront des rabais de toutes sortes aux consommateurs dans leur boutique en ligne.

Parmi eux, le fabricant d'oreillers rembourrés de sarrasin Marcel Bordeleau offre la livraison gratuite sur tous ses produits vendus sur internet pendant toute la semaine.

Une femme fait un achat en ligne.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une femme fait un achat en ligne.

Photo : iStock

Coton Vanille est une jeune entreprise rimouskoise qui est née grâce au commerce en ligne. Aujourd'hui 20 % de ses ventes se font par internet. Elle connaît beaucoup de succès avec ses vêtements évolutifs qui permettent à l'enfant de porter le même pantalon de l'âge de 6 mois à 3 ans.

Pour cette entreprise, il est maintenant nécessaire d'offrir des rabais lors du Black Friday.

Tout le monde autour de nous embarque là-dedans. Veut veut pas, il faut suivre la tendance qui est présentement d'avoir une promotion Black Friday.

Une citation de : Myriam Lavoie, fondatrice de Coton Vanille

C'est pour couper l'herbe sous le pied aux géants américains qui offriront en ligne des rabais de toutes sortes que Branchons les PME a créé Dimanche bleu, indique son porte-parole, François Charron.

On a un énorme problème au Québec. Les Québécois sont friands du commerce électronique. On dépense pour 8 milliards de dollars par année en ligne, mais les PME étant pratiquement absentes du web, 3 dollars sur 4 dépensés sur le web par les Québécois sortent de la province.

Une citation de : François Charron, porte-parole Branchons les PME

L'initiative vise aussi à donner le goût aux entrepreneurs québécois d'être bien présents sur le web.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !