•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Steve Bannon nie être un suprémaciste blanc

Steve Bannon, le conseiller du président désigné Donald Trump
Steve Bannon, le conseiller du président désigné Donald Trump Photo: La Presse canadienne
Radio-Canada

Steve Bannon, conseiller stratégique de Donald Trump, affirme qu'il n'est pas un partisan de la suprématie des Blancs, mais « un nationaliste économique ».

« Je ne suis pas un suprémaciste blanc, je suis un nationaliste, je suis un nationaliste économique », a déclaré M. Bannon, dans son premier entretien depuis sa nomination au sein de la garde rapprochée du président désigné des États-Unis.

Dans cet article, publié vendredi sur le site du magazine Hollywood Reporter, l’ancien patron du site d'information d'extrême droite Breitbart et ex-directeur général de la campagne de Donald Trump table sur le vaste chantier d'infrastructures promis en campagne par le milliardaire new-yorkais. « Je suis celui qui pousse le plan de grands travaux de milliers, de milliards de dollars. Avec des taux d'intérêt négatifs dans le monde, c'est la meilleure occasion de tout reconstruire », dit-il.

« Si nous y arrivons, nous aurons 60 % des voix des Blancs, 40 % des voix des Noirs et des Hispaniques et nous gouvernerons pendant 50 ans », assure-t-il.

Selon Steve Bannon, « les mondialistes ont détruit la classe ouvrière américaine et ont créé une classe moyenne en Asie ». « La question maintenant concerne les Américains qui essaient de ne pas se faire avoir », ajoute-t-il.

Il s'en prend aussi à « la bulle des médias [...] symbole ultime de ce qui va mal avec ce pays. C'est juste un groupe de gens qui se parlent à eux-mêmes et qui n'ont aucune idée de ce qui se passe ».

Celui qui est considéré comme l'homme de l'ombre de Donald Trump estime que « l'obscurité, cela a du bon ».

Dick Cheney. Dark Vador. Satan. C'est le pouvoir. Ça nous aide seulement quand ils [la gauche et les médias, NDLR] se trompent. Quand ils sont aveugles à propos de qui on est et de ce que nous faisons.

Steve Bannon, conseiller stratégique de Donald Trump

Sa nomination a été dénoncée par les associations antiracisme qui ont rappelé les nombreux articles antisémites ou dénonçant l'immigration et le multiculturalisme signés par le nouveau conseiller du prochain président des États-Unis.

La présidentielle américaine 2016 - notre section spéciale 
Avec les informations de Agence France-Presse

International