•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des dépliants racistes préoccupent les résidents de Richmond

Kelly Greene, une résidente de Steveston choquée par le dépliant raciste

Kelly Greene, une résidente de Steveston choquée par le dépliant raciste

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des dépliants racistes déposés dans des boîtes aux lettres du village de Steveston à Richmond en Colombie-Britannique jeudi font l'objet d'une enquête de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

L’imprimé contient la caricature d’un homme qui rit et les étoiles du drapeau chinois. Le dessin déclare que « les Chinois débarquent […] pour que vous puissiez profiter du ‘privilège’ d’être marginalisé dans la communauté que vos ancêtres ont bâtie ».

Le dépliant dénonce aussi ces « voisins qui refusent de parler votre langue ».

D’après Kelly Greene, une résidente de Steveston, les résidents du village sont en colère. « On n’arrive pas à croire que ce genre de message existe au Canada. On pensait que nous étions un phare dans le monde de l’inclusion et de la tolérance ».

Le caporal Dennis Hwang de la GRC rappelle que la police prend sérieusement tout acte motivé par la haine et que les autorités se rendent bien compte qu’un tel incident a un impact direct sur la communauté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !