•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

30e anniversaire de l’Association culturelle franco-manitobaine

Chargement de l’image

L'ACFM s'est dotée d'un nouveau logo pour son 30e anniversaire.

Photo : site ACFM

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Association culturelle franco-manitobaine (ACFM) célèbre ses 30 ans d'existence. Pour l'occasion, un grand rassemblement est organisé par l'ACFM et le comité culturel d'Île-des-Chênes à l'École Gabrielle-Roy le 19 novembre.

Un texte de Sandra PoirierTwitterCourriel  

Créée en 1986, l’ACFM compte aujourd’hui 19 comités culturels dans diverses régions rurales du Manitoba.

La directrice générale de l’ACFM Josée Théberge dit que c’est le dévouement et la ténacité des comités qui font en sorte que l’ACFM est toujours bien vivante. « Ce sont des gens passionnés par les arts et par notre culture, lance Josée Théberge. Cela représente au-delà de 6000 heures de bénévolat. »

Au cours des dix dernières années, l’ACFM s’est questionné sur son positionnement notamment sur le financement, un dossier toujours actif. Josée Théberge indique qu’une sensibilisation sur l’importance des arts et de la culture en région rurale a été menée auprès de la communauté.

« Il y a eu un renouveau au sein des comités culturels. On voit de nouvelles personnes, des jeunes de la quarantaine et même de la cinquantaine se joindre aux bénévoles qui sont là depuis plus de 20 ans », dit en riant la directrice.

Claire Noël a été la fondatrice de l’association provinciale il y a 30 ans. Elle se souvient qu’à l’époque 14 villages francophones avaient un comité culturel. Le besoin d’un regroupement qui allait chapeauter ces comités culturels s’est alors fait ressentir.

« À l’époque, Maria Chaput était la directrice du Centre culturel franco-manitobain. Elle nous a beaucoup aidés avec son savoir-faire pour mettre sur pied l’ACFM », se souvient Claire Noël.

Elle mentionne que le projet de livre de recettes franco-manitobaines a été un des premiers et grands projets qui a été dirigé par l’association. « C’est la participation de tous les comités qui a fait de ce projet un succès », précise-t-elle.

Une tournée d’oeuvres d’art d’artistes franco-manitobains, qui s’arrêtait de village en village, avait aussi été organisée, selon Claire Noël.

Dans le cadre de son 30e anniversaire, l’ACFM propose à ses membres des ateliers de formation en matinée samedi . La journée se poursuivra avec des conférenciers dont le président de la Fédération culturelle canadienne-français, Martin Théberge, qui dressera un portrait de la culture en régions rurales canadiennes. Les célébrations se termineront en musique avec l’artiste Edouard Lamontagne.

Claire Noël est enchantée de savoir que l’ACFM a encore toute son importance. « Je suis bien contente parce que c’est vraiment important pour les villages d’avoir un comité culturel pour pouvoir s’épanouir en français. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !