•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les entreprises de la région à la recherche de travailleurs à Paris

Un soudeur au travail

Photo : Radio-Canada / Radio-Canada/Marie-Claude Julien

Radio-Canada

Une quinzaine d'employeurs de la grande région de Québec sont en mission à Paris cette fin de semaine pour tenter de recruter des travailleurs français, dont l'embauche pourrait permettre aux entreprises d'assurer leur croissance.

Au total, 16 entrepreneurs de Québec et de Chaudière-Appalaches participeront aux 15e Journées Québec à Paris, samedi et dimanche, pour rencontrer des candidats. Il s’agit presque d’un nombre record, selon Line Lagacé de Québec International, qui accompagne les entreprises dans la planification de ces missions.

« Je dirais depuis 2012, c'est la plus grosse mission qu'on a en attraction de talent », lance la vice-présidente à la croissance des entreprises et à la prospection des investissements étrangers pour Québec International.

Jean-François Raymond, responsable des ressources humaines pour la compagnie Alifab dans Bellechasse, fait partie des entrepreneurs qui ont de grandes attentes quant à la mission de recrutement. Son entreprise, spécialisée dans la soudure de produits en inox, manque cruellement de soudeurs.

« C’est un espoir pour nous de pouvoir soutenir notre croissance », dit-il avant de prendre son vol vers Paris. L’entreprise qui emploie 40 personnes recherche activement 10 nouveaux soudeurs.

Le discours est semblable du côté d’Annie Belisle qui représentera en France la compagnie informatique Fujitsu. Depuis 2008, la compagnie a recruté pas moins de 125 travailleurs en France et en Belgique. Son secret pour séduire les candidats? « C’est la qualité de vie qu’ils cherchent », lance-t-elle. Pour ces deux jours de mission, elle a reçu 350 candidatures.

Des missions efficaces

Avec un taux de chômage de 4,3% en juillet dernier, la grande région de Québec continue de manquer de travailleurs. Depuis 2008, Québec International affirme avoir eu de très bons résultats grâce à ces missions.

« On a 1500 travailleurs stratégiques comme ça qui ont été embauchés dans le cadre des missions. Il faut comprendre que notre région, on attire à peu près 70 % de gens qui sont déjà en couple et avec enfants, donc ce sont 3600 nouvelles personnes qui sont arrivées sur le territoire », déclare Line Lagacé.

Les entreprises recherchent principalement des soudeurs, des machinistes et des travailleurs spécialisés dans le domaine informatique. Line Lagacé a d’ailleurs de bonnes attentes pour la mission de deux jours. « Généralement dans une mission, on essaie de revenir avec entre 100 et 150 travailleurs stratégiques. »

Lors des Journées Québec, les entrepreneurs de la province rencontrent en moyenne 1500 candidats quotidiennement.

Québec

Emploi