•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Safia Nolin reprend Claude Dubois, Marie Carmen et Offenbach sur un album-surprise

Safia Nolin

Safia Nolin

Photo : Bonsound

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Révélée au dernier Gala de l'ADISQ pour son prix de la révélation de l'année et pour une controverse vestimentaire, Safia Nolin a lancé vendredi un album de reprises.

En concert, la jeune auteure-compositrice-interprète a habitué ses admirateurs à des interprétations bien personnelles de reprises de chansons, notamment tirées du répertoire de Céline Dion.

Sur Reprise Vol. 1, Safia Nolin revisite de façon épurée, à l'image de son premier album, huit chansons populaires québécoises : Calvaire, de La Chicane, D'amour et d'amitié, de Céline Dion, Laisser l'été avoir 15 ans, de Claude Dubois, Loadé comme un gun, d'Éric Lapointe, Entre l'ombre et la lumière, qu'elle interprète avec Marie Carmen, Ayoye, d'Offenbach, C'est zéro, de Julie Masse, et Le sentier de neige, des Classels.

 

L'artiste originaire de Québec a enregistré ces huit pièces en septembre, accompagnée à la guitare par son complice Joseph Marchand.

« Quand une toune est toujours aussi bonne après avoir été dépouillée, c’est un signe que c’est vraiment une bonne toune », explique-t-elle dans le communiqué envoyé par sa maison de disques Bonsound.

Rappelons que dans les heures qui ont suivi le Gala de l'ADISQ, le 30 octobre dernier, son album s'est retrouvé en tête du palmarès iTunes au Canada, devant notamment les disques d'Avenged Sevenfold, de Leonard Cohen et de Michael Bublé.

En plus de lui valoir le Félix de la révélation de l'année, l'album Limoilou a été sélectionné sur la liste préliminaire du prix Polaris 2016.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !