•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermont vise l'équilibre budgétaire malgré les contestations de taxes des minières

Des résidents marchent dans une rue de Fermont.
La ville de Fermont Photo: Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau
Radio-Canada

Le maire de Fermont, Martin Saint-Laurent, vise l'équilibre budgétaire pour l'année 2016, même si la Ville est toujours en attente d'importants montants de taxes impayées par des compagnies minières.

Le rapport sur la situation financière révèle que Fermont dispose d'un surplus accumulé de plus de 10 millions de dollars, mais elle n'a pas réservé de fonds pour pallier aux contestations de taxes. Pourtant, les compagnies minières présentes sur le territoire de la municipalité contestent leur évaluation municipale.

Le maire Martin Saint-Laurent rappelle que Cliffs ressources naturelles s'oppose à l'évaluation municipale des installations du Lac Bloom pour les années 2013, 2014, 2015 et les quatre premiers mois de 2016.

Les taxes municipales de Cliffs et de l'acquéreur Champion s'élèvent à 9,6 millions pour l'année 2016, selon les calculs de la Ville de Fermont.

Autres contestations

La compagnie Champion, qui est devenu propriétaire des installations du lac Bloom en avril, conteste l'évaluation municipale pour la période de 2016 à 2018, même si elle paie ses taxes depuis la transaction.

ArcelorMittal demande une révision de l'évaluation municipale pour les années 2016, 2017 et 2018.

En 2015, la municipalité a complété l'exercice financier avec un déficit de 3,1 millions dollars.

Avec les informations de Pierre Roberge

Côte-Nord

Économie