•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une mère de Port Alberni en croisade contre les pratiques religieuses à l’école

Classe d'école
Radio-Canada

Une mère de Port Alberni en Colombie-Britannique a déposé une requête à la Cour suprême provinciale pour faire cesser des exercices religieux dans les écoles publiques.

Candice Servatius a entrepris ce recours en justice après que ses enfants eurent été obligés de prendre part à des pratiques qu'elle qualifie de religieuses à l’École primaire John Howitt.

Dans sa requête, elle fait référence à un événement survenu en classe en septembre 2015 et qui lui a été décrit comme une purification traditionnelle de la Première Nation Nuu-chah-nulth. Sa fille a dû prendre part à l'événement sous prétexte qu’il aurait été déplacé de ne pas y participer.

Après qu’elle se soit plainte, le district scolaire 70 a accepté de mettre fin à d’autres exercices spirituels, mais elle allègue qu’il a par la suite permis une prière basée sur la spiritualité autochtone lors d’une assemblée d’élèves en janvier 2016.

Elle ajoute que le district scolaire a ainsi refusé d’honorer son obligation de respecter la neutralité religieuse, selon la Loi sur les écoles et la Charles des droits.

La mère souhaite que la cour déclare que son droit à la liberté de religion a été violé. Elle cherche aussi qu’elle interdise aux districts scolaires d’offrir des rituels religieux, des cérémonies ou des purifications dans n’importe lesquelles de ses écoles.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Croyances et religions