•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nouvelle version du Phare dévoilée

Radio-Canada

Le complexe immobilier Le Phare proposé par le Groupe Dallaire pour l'entrée ouest de Québec comptera une tour de 65 étages dont la forme et l'orientation ont été revues, tout comme les trois bâtiments autour, qui abriteront une salle de concert multimédia de 750 places.

 

Le Groupe Dallaire a présenté mardi matin les modifications apportées à son projet situé boulevard Laurier, qui avait fait l’objet de nombreuses critiques lors de son dévoilement, en 2015.

La nouvelle version du projet mettra de l'avant la tour de 250 mètres, qui conserve donc la même hauteur, mais prendra une forme triangulaire et sera entièrement vitrée. Les voilures au sommet ont disparu.

L'orientation et l'architecture de la tour, dont 45 degrés ont été retranchés pour en faire un édifice à 3 faces, ont été modifiées pour minimiser l’impact du vent au sol.

La tour sera accompagnée de 3 bâtiments au lieu de 4, qui atteindront les hauteurs de 180 mètres, 110 mètres et 60 mètres de haut. Les bâtiments sont repositionnés aux extrémités du site pour dégager de l’espace pour la place publique, dont la superficie a été doublée.

Michel Dallaire, chef de la direction de Groupe Dallaire, précise que la nouvelle mouture du projet permet un meilleur ensoleillement de la place publique, ouverte à l'année, au coeur du complexe immobilier.

« On a rabaissé la tour du côté sud-ouest pour augmenter l’ensoleillement de la place publique, c’est la tour qui créait le plus d’ombrage à la place publique. »

La place publique comptera un miroir d'eau qui se transformera en patinoire en hiver.

Tour principale

  • 250 mètres
  • Rez-de-chaussée
  • 17 étages de bureau
  • Hôtel de 150 chambres
  • 350 unités résidentielles locatives
  • 200 unités résidentielles en copropriété
  • Restaurant et centre d’observation dans les deux étages supérieurs
Une salle de concert de 750 places est prévue dans la dernière mouture du concept présenté.La salle de concert comprendra 750 places. Photo : Radio-Canada

Salle de concert

La salle de concert multimédia sera par ailleurs dotée d’une acoustique des plus hauts standards internationaux, a précisé M. Dallaire.

La scène pourra accueillir un grand orchestre symphonique de plus de 75 musiciens. Le projet comprend également un studio d'enregistrement pour la création de contenu original, entre autres un spectacle récréotouristique qui serait lié à l'espace public. Le musicien Steve Barakatt sera chargé du développement de la salle de concert en tant que directeur de création.

« Je suis un amoureux de la musique symphonique, il va y en avoir. Et l'axe principal, c'est la musique. Mais on va aller plus loin en terme d'effet scénique, de projection, d'expérience multimédia, qui ne s'est jamais fait ailleurs dans le monde », affirme M. Barakatt.

Des appartements, un hôtel de 150 chambres, des espaces commerciaux et de bureaux de même qu'un restaurant et un observatoire public, aux derniers étages de la tour principale, complètent l'important projet de 650 millions de dollars.

À terme, 6000 personnes occuperont Le Phare, qui devrait être desservi par le Service rapide par bus.

10 ans de travaux

La construction du complexe immobilier Le Phare s'échelonnera sur une période de 10 ans. La construction de la tour, de la salle de concert et de l'espace public devra être terminée dans la première phase afin de créer dès le départ un milieu de vie pour la population, précise M. Dallaire.

« C’est important de créer l’ambiance dès le départ. […] La partie milieu de vie va être créée dès la première phase et les autres tours, ça va dépendre du marché et de la demande. On peut jouer entre plus de bureaux ou de résidentiel selon la demande », explique-t-il.

La nouvelle mouture du projet, qui a reçu l'aval de la Commission d'urbanisme, sera soumise à la consultation publique avant que les permis de construction soient délivrés.

La conseillère responsable de l'aménagement du territoire, Julie Lemieux, a indiqué qu'elles pourraient avoir lieu dès le mois de mars. D'ici là, la Ville va se pencher sur l'étude de circulation présentée par le Groupe Dallaire.

« Nous, on veut faire des contre-expertises par rapport à ça. Donc, dans les prochains mois on veut valider cette étude-là par une étude indépendante pour être certain qu'on envisage toutes les problématiques et qu'on arrive en consulation avec un dossier solide », a affirme Mme Lemieux.

La Ville de Québec doit aussi mener des consultations pour changer le zonage sur le boulevard Laurier. Le Plan particulier d'urbanisme permet une hauteur maximale de 29 étages.

M. Dallaire, qui dit avoir entendu les commentaires et critiques par rapport au projet de départ, a bon espoir que la nouvelle mouture ralliera la population.

Le Groupe Dallaire espère amorcer la construction en 2017. La première phase devrait être achevée en 2021 et l'ensemble du projet, d'ici 2027.

 

Québec

Urbanisme