Vous naviguez sur le site Mordu

Si les anges ont droit à ce gâteau tous les jours, nous voulons tous en devenir un.

Préparation

    1. Placez une grille un centre du four et préchauffez-le à 165 °C (325 °F).

    2. Dans un bol, mélangez la farine, le sucre en poudre et le sel.

    3. Choisissez un autre grand bol et assurez-vous qu’il soit bien propre et qu’il n’ait aucune trace de gras à l’intérieur. Battez-y vos blancs d’œufs avec la crème de tartre et la vanille jusqu’à la formation de pics mous.

    4. Ajoutez graduellement le sucre tout en continuant de battre le mélange. À cette étape, les pics doivent se raffermir, mais rester un peu souples.

    5. Tamisez votre mélange de farine sur votre mélange de blancs d’œufs. Allez-y graduellement et incorporez vos ingrédients secs en pliant, de l’extérieur vers l’intérieur, votre mélange avec une spatule en caoutchouc.

    6. Versez votre mélange dans un moule à cheminée antiadhésif de 10 po (25 cm) de diamètre. Ne beurrez pas votre moule.

    7. Une fois votre mélange versé dans le moule, passez délicatement un couteau dans la pâte pour éliminer les bulles d’air et égalisez le dessus.

    8. Faites cuire le mélange au four entre 40 et 45 minutes. Si la surface du gâteau rebondit légèrement au toucher, c’est qu’il est prêt.

    9. Immédiatement après sa sortie du four, retournez le moule à l’envers et placez-le sur le goulot d’une bouteille ou sur un entonnoir renversé. Laissez-le ainsi jusqu’à ce qu’il ait complètement refroidi.

    10. Pour le démouler, passez doucement un couteau entre la paroi du moule et le gâteau.

Notes de fin

Sa couleur est d’un blanc quasi immaculé et sa texture, d’un moelleux aérien. Le gâteau des anges est une invitation à la légèreté. C’est pourquoi sa popularité augmente dès l’arrivée du printemps, quand les desserts riches et lourds ne sont plus les bienvenus à nos tables. L’été, il est délicieux avec une crème fouettée et des fruits de saison.

Malgré sa réputation de dessert facile à rater, le gâteau des anges vaut largement la peine d’être préparé. En fait, le principal danger est qu’il dégonfle, il faut donc être méticuleux sur certains points. Cela dit, si vous suivez bien chacune des étapes (surtout celle du refroidissement!), vous obtiendrez, en quelques étapes simples, un gâteau digne du plus beau des nuages.

Conseils de pro

Tout pour gonfler

La particularité d’un gâteau des anges réussi est, bien entendu, sa texture légère. Tous les ingrédients et toutes les étapes de la recette sont donc choisis en fonction de le faire lever et de le garder bien haut. Comme le gras a tendance à alourdir la pâte, il a été éliminé des ingrédients (d’où la seule utilisation des blancs d’œufs) et il ne doit pas se retrouver sur vos instruments de cuisine. Portez une attention particulière à la propreté de vos bols, de votre spatule, du moule à gâteau, etc.

La farine à gâteau

Peut-être avez-vous remarqué la présence de farine à gâteau dans les ingrédients plutôt que de farine tout usage. Si vous n’en avez pas, soyez patient et allez vous-en chercher, ça en vaut la peine. La farine a gâteau est beaucoup plus légère que la farine que l’on utilise au quotidien. C’est ce qui permet au gâteau de lever et de conserver sa texture moelleuse.

Nos outils

Photo : iStock / bhofack2

Vous aimerez aussi