Vous naviguez sur le site Mordu

La cuisson en papillote est une façon fort pratique de cuisiner le souper : elle est rapide, se prépare en moins de deux et réduit considérablement la charge de vaisselle.

Et ses qualités ne s’arrêtent pas là! Puisque les protéines et les légumes sont cuits à la vapeur dans la papillote, elle permet de cuisiner des repas nourrissants ne contenant qu’une quantité minimale de matières grasses.

Préparation

    1. Préchauffez le four à 180 °C (355 °F).

    2. Coupez une feuille de papier d’aluminium en carré ou en cercle d’un diamètre 25 cm (10 po).

    3. Badigeonnez d’huile d’olive une moitié du carré ou du cercle de papier d’aluminium. Déposez le poisson, peau vers le bas. Salez et poivrez.

    4. Déposez le mélange de légumes émincés sur le poisson. Ajoutez le vin blanc.

    5. Fermez la papillote hermétiquement.

    6. Déposez la papillote sur une plaque de cuisson et enfournez-la. Le temps de cuisson varie selon la variété et l’épaisseur du poisson. Comptez entre 10 et 20 minutes de cuisson. Normalement, lorsque la papillote est bien gonflée, c’est signe que le poisson est cuit.

    7. Servez le poisson immédiatement avec des accompagnements.

Note de fin

La recette proposée est une délicieuse base qui peut être ajustée au gré de vos envies et de ce qui traîne dans votre garde-manger. En règle générale, les papillotes font partie des rares choses en cuisine où il est difficile de se tromper. Citron, aneth, câpres, légumes en tout genre, fines herbes, olives… Il suffit d’écouter son instinct culinaire et son inspiration du moment pour apporter la petite touche qui changera tout.

Conseils de pro

Choisir le bon poisson

La cuisson en papillote offre une grande souplesse : vous pouvez choisir le poisson que vous préférez. Cela dit, essayez de choisir des morceaux de même taille et de même épaisseur. De cette façon, vous n’aurez pas différents temps de cuisson à gérer. De plus, il vaut mieux privilégier plusieurs petites papillotes qu’une seule grosse. Votre cuisson sera alors plus uniforme et plus rapide.

La papillote idéale

La forme que vous donnerez à votre papillote est sans importance, mais il y a une règle générale à respecter : elle doit être hermétique le plus possible. Comme le but est de faire cuire les aliments par la vapeur, il est important que cette dernière ne puisse s’échapper par des coins mal fermés. Certaines personnes vont jusqu’à agrafer leur papillote pour s’assurer qu’elle reste bien étanche!

Pour éviter que les aliments collent dans le papier d’aluminium, vous pouvez découper un carré de papier parchemin que vous placerez dans le fond de votre papillote.

Pour garantir la solidité de votre papillote, vous pouvez doubler son papier d’aluminium. Elle sera plus solide quand vous la déplacerez et vous éviterez de perdre du liquide de cuisson.

Nos outils

Photo : Radio-Canada

Vous aimerez aussi