Vous naviguez sur le site Mordu

Une recette simple et raffinée qui se déguste aussi bien à deux en repas principal qu’en canapés lorsque vous recevez.

Préparation

    1. Avec un couteau bien aiguisé, coupez le bœuf en petits dés. Réservez au frais.

    2. Dans un cul-de-poule, mélangez le jaune d'œuf, la moutarde et la sauce Worcestershire.

    3. À l’aide d’un fouet, ajoutez l’huile aux autres ingrédients dans le cul-de-poule. Fouettez jusqu’à émulsion, c’est-à-dire jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

    4. Ajoutez les câpres, l'échalote et les cornichons à l’émulsion.

    5. Ajoutez les cubes de bœuf à l’émulsion et mélangez bien.

    6. Ajoutez le persil, le sel, le poivre et la sauce piquante. Mélangez bien et goûtez. Rectifiez l’assaisonnement au besoin.

    7. Si vous avez un emporte-pièce, placez le tartare à l’intérieur et, avec le dos d’une cuillère, pressez légèrement pour égaliser le dessus. Retirez l’emporte-pièce et servez immédiatement.

Notes de fin

Pour garantir la fraîcheur de la viande, votre tartare doit être consommé le jour même.

On accompagne souvent les tartares de croûtons, de salade et de frites.

Autrefois synonyme de gastronomie française conservatrice, le tartare de bœuf s’est fait dépoussiérer il y a quelques années pour devenir un hit dont tout le monde raffole. Des versions éclatées ont fait leur apparition un peu partout, offrant des variantes rafraîchissantes et étonnantes. Bien que certaines d’entre elles soient délicieuses, on doit quand même avouer qu’un tartare classique, c’est indémodable. Peut-être même inégalable. Voici donc une recette sans flafla, mais remplie de saveurs, qui saura conquérir vos papilles.

Conseils de pro

Misez sur la fraîcheur

Le tartare est un plat qui se consomme cru. Il va sans dire que les ingrédients que vous utiliserez pour le préparer doivent être super frais. N’hésitez pas à demander au boucher si son filet mignon est frais du jour et s’il peut être servi en tartare. S’il ne l’est pas, il vous dirigera vers une autre coupe de bœuf qui fera tout aussi bien.

Même chose pour les œufs que vous utiliserez. Comme ils ne seront pas cuits, choisissez-en qui sont le plus frais possible.

Goûtez à votre mélange

Avez-vous déjà remarqué que lorsqu’on commande un tartare au restaurant, il est souvent servi avec le rack d’épices et de sauces au complet? C’est parce qu’assaisonner un tartare pour un grand nombre de personnes est assez compliqué. Certains l’aiment bien relevé, d’autres bien vinaigré, d’autres encore l’auraient préféré moins salé, etc. Quand on le prépare chez soi, on a donc le grand avantage de l’assaisonner comme on le veut. N’hésitez donc pas à goûter votre mélange et à jouer avec les quantités pour que votre tartare soit exactement à votre goût.

Ne prenez pas trop d’avance

Pour que votre tartare soit à son meilleur lorsque vous le servirez, préparez-le juste avant de le servir. Vous pouvez, bien sûr, apprêter les ingrédients à l’avance (hacher les câpres, les oignons, etc.), mais, si possible, mélangez tous vos ingrédients à la dernière minute. La viande risquerait de s’amollir et de moins se tenir dans l’assiette si elle était en contact prolongé avec les autres ingrédients.

Soyez bien équipé

Pour réussir votre tartare, vous devrez couper votre pièce de bœuf en minces cubes de grosseur égale. Un bon gros couteau bien aiguisé sera donc votre allié numéro un.

Nos outils

Photo : iStock / da-kuk

Vous aimerez aussi