Vous naviguez sur le site Mordu

La levure alimentaire sur le maïs soufflé, c’est révolutionnaire. Et je vous le dis tout de suite, je n’ai rien inventé. Le « nooch popcorn » , ou popcorn à la levure est plutôt un classique.

Après de nombreux essais et erreurs durant des soirées cinéma, j’en suis arrivée à développer une technique qui permet de bien répartir les saveurs sur le maïs et de minimiser la L.A.F.D.B. (levure au fond du bol).

Préparation

    1. À l’aide d’un pilon et d’un mortier, réduisez les flocons de levure alimentaire et le sel en poudre fine. Réservez.

      L’image est en cours de chargement...

      Une recette de maïs soufflé magique | Photo : Loounie
    2. Dans un grand bol de type cul-de-poule, mettez le maïs éclaté et l’huile. Ajoutez la poudre de levure et de sel. Couvrez avec un autre bol du même format pour former une capsule, et agitez vigoureusement de 15 à 20 secondes.

      L’image est en cours de chargement...

      Une recette de maïs soufflé magique | Photo : Loounie
    3. Servez le maïs soufflé immédiatement.

      L’image est en cours de chargement...

      Une recette de maïs soufflé magique | Photo : Loounie

Notes de fin

Il n’y a pas de secret : pour que la levure et le sel adhèrent sur les grains soufflés, on doit utiliser un corps gras (huile ou option végétale au beurre, fondue). Il est possible d’utiliser une option comme du jus de lime ou de citron, mais on risque de se retrouver avec un maïs un peu détrempé.

Mes deux principales astuces? La première, moudre la levure et le sel! J’utilise tout simplement un pilon et un mortier pour réduire les flocons de levure et le sel en poudre fine, qui adhèrera plus facilement au maïs. Un moulin à épices pourrait aussi être utilisé. Ma seconde astuce est de bien brasser! Afin que l’huile, la levure et le sel se répartissent uniformément sur les grains de maïs, j’utilise deux bols de métal de type cul-de-poule avec lesquels je forme une espèce de capsule de saveurs. Et je brasse, brasse, brasse!

Pour faire éclater le maïs, j’utilise depuis quelques mois un sac en tissu réutilisable conçu à cet effet. Je l’adore!

Auparavant, j’utilisais un chaudron avec couvercle, sur le poêle. La technique est assez simple, mais demande un peu de vigilance. Dans un grand chaudron muni d’un couvercle, à feu vif, mettez 15 ml (1 c. à soupe) d’huile ainsi que 2 ou 3 grains de maïs. Lorsque les grains éclatent (ce qui signifie que le chaudron a atteint la bonne température), retirez le couvercle (attention à la vapeur chaude!) et ajoutez 125 ml (½ tasse) de grains de maïs. Baissez le feu à moyen-élevé, puis remettez le couvercle. En utilisant des mitaines pour le four au besoin, agitez légèrement le chaudron quelques minutes, jusqu’à ce que tous les grains aient éclaté. Retirez le chaudron du feu, puis retirez le couvercle, en prenant soin ne pas vous brûlez avec la vapeur.

Pour les grands adeptes de maïs soufflé, un appareil conçu à cet effet peut aussi être un bon investissement.

Variantes

Pour une version très gourmande, il est possible d’utiliser un sel plus fancy. Mon préféré est le sel de truffes noires d’été.

Pour une version style Doritos, il est possible d’ajouter environ 2,5 ml (½ c. à thé) d’épices à chili du commerce.

Conservation

Le maïs soufflé est meilleur lorsque consommé immédiatement. Les restes peuvent tout de même se conserver, une fois refroidis, quelques jours dans un contenant hermétique.

Nos outils

Photo : Loounie
Évaluer cette recette
Connectez-vous pour modifier votre évaluation.
Ce site est protégé par reCAPTCHA et Google
Politique de confidentialité - Conditions d'utilisation

Vous aimerez aussi