Vous naviguez sur le site Mordu

Préparation

    1. Pour le rôti

    2. Placez la grille au centre du four. Préchauffez le four à 180 °C (350 °F).

    3. Sur un plan de travail, désossez le gigot d’agneau en retirant l’os coxal ainsi que le fémur à l’aide d’un couteau. Ficelez le gigot afin de former un rôti (voir NOTE). Faites des incisions sur le rôti à l’aide d’un petit couteau, puis insérez-y les morceaux d’ail et le romarin. Salez généreusement la viande.

    4. Dans une grande poêle allant au four, à feu vif, faites colorer le rôti d’agneau de tous les côtés dans l’huile. Faites-le cuire au four de 45 à 50 minutes ou jusqu’à l’obtention d’une température interne à cœur de 48 °C (120 °F).

    5. À sa sortie du four, couvrez la viande d’une feuille de papier d’aluminium et laissez-la reposer sur une grille pendant la préparation des autres étapes de la recette.

    1. Pour la sauce

    2. Dégraissez la poêle qui a servi à la cuisson du rôti d’agneau et remettez-la sur le feu.

    3. Ajoutez-y le céleri, l’ail, le romarin et le persil, puis faites cuire ces derniers à feu moyen quelques minutes.

    4. Déglacez la poêle avec le vin blanc et raclez le fond avec une cuillère de bois afin de récupérer les sucs de la viande. Versez le fond brun d’agneau et laissez-le réduire de moitié. Goûtez à la sauce et rectifiez-en l’assaisonnement au besoin.

    5. Passez la sauce au tamis.

    6. Tranchez le rôti d’agneau et servez-le avec la sauce. Accompagnez-le d'oignons cipollini aigre-doux et d'asperges blanchies, si désiré.

Note de fin

Il est possible de demander à votre boucher ou bouchère de désosser le gigot d’agneau et de le ficeler en rôti.

Vous pouvez voir l'extrait vidéo de la recette de rôti d'agneau à l'ail et au romarin.(Nouvelle fenêtre) Rendez-vous sur la page de l'émission 5 chefs dans ma cuisine pour regarder l'émission complète.(Nouvelle fenêtre)

Techniques utiles

  • Conserver ses fines herbes

    de l'ITHQ

    L’image est en cours de chargement...

    1 minute 40 secondes

Nos outils

Photo : Zone 3 / Rosalie-Anne Lavoie Bolduc

Vous aimerez aussi