Vous naviguez sur le site Mordu

J'avais une voisine anglaise qui préparait souvent un cock-a-leekie. Les parfums de soupe au poulet (cock) et au poireau (leek) se répandaient jusque chez moi. Il n'y a pas vraiment de traduction pour nommer cette soupe écossaise assez consistante. Elle demeure peu connue au Québec. D'abord, elle étonne par sa composition : poulet, pruneaux et orge. Puis, plusieurs recettes demandent de préparer des dumplings, de petites boulettes de pâte au gruau qui cuiront dans le bouillon pour y échapper un bouquet d'arômes et un peu d'amidon, ce qui ajoute à sa consistance. Si la soupe devient trop épaisse, ajoutez un peu plus de bouillon de poulet.

Préparation

    1. Pour la soupe

    2. Retirez la peau du poulet. Dans une casserole, déposez le poulet et le foie s'il est présent. Ajoutez-y le bouillon et les feuilles de laurier. Portez le tout à ébullition. Couvrez la casserole et laissez le bouillon mijoter à feu moyen 45 minutes.

    3. Retirez le poulet du bouillon. Laissez-le refroidir. Ajoutez le poireau, l'orge et les pruneaux au bouillon. Laissez-le mijoter 20 minutes.

    4. Désossez le poulet. Coupez la chair en morceaux et ajoutez-la au bouillon.

    1. Pour les dumplings

    2. Dans un bol, mélangez du bout des doigts l'avoine, la chapelure, la farine, la poudre à pâte et le thym avec le beurre jusqu'à ce que vous obteniez une texture granuleuse. Salez et poivrez. Ajoutez-y l'eau et mélangez bien. Façonnez la pâte en 12 boulettes.

    3. Ajoutez les boulettes de pâte au bouillon. Portez-le à ébullition. Couvrez la casserole et laissez mijoter le bouillon doucement pendant 15 minutes. Servez la soupe avec les dumplings.

Nos outils

Photo : L'émission Ricardo

Vous aimerez aussi