Vous naviguez sur le site Mordu

Fondant, riche, décadent… le gratin dauphinois est l’accompagnement auquel on ne peut résister.

À l’ère où il y a presque autant de sortes de régimes que de personnes sur terre, le gratin dauphinois est d’une sublime effronterie. Mais qui arriverait à résister à ce plat composé de pommes de terre finement tranchées, de lait entier, de crème et de beurre? « Et le fromage? » demandez-vous. « Avez-vous oublié le fromage? » Que nenni! Le gratin dauphinois classique se passe de fromage (surprise, surprise). Ce sont les saveurs de la crème et du lait cuits qui sont recherchées dans ce plat indémodable. À vos fourneaux, vous n’y verrez que du feu!

Préparation

    1. Préchauffez le four à 180 °C (355 °F).

    2. Dans une casserole, à feu moyen-vif, chauffez le lait et la crème jusqu’à frémissement. Le mélange ne doit pas bouillir. Baissez le feu au besoin.

    3. Frottez la gousse d'ail dans un plat carré allant au four et beurrez-le.

    4. Épluchez les pommes de terre et coupez-les en tranches d’environ 3 millimètres d'épaisseur.

    5. Dans un cul-de-poule, mélangez les pommes de terre avec le sel, le poivre et la muscade.

    6. Étalez les pommes de terre assaisonnées dans le plat de cuisson préalablement beurré.

    7. Recouvrez les pommes de terre du mélange de lait et de crème. Ajoutez quelques copeaux de beurre sur le dessus du plat si désiré.

    8. Enfournez et faites cuire environ 1 h ou jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites et bien dorées. Laissez reposer le gratin 15 min avant de le servir.

Conseils de pro

Choisir les pommes de terre avec soin

Choisir la bonne variété est une étape importante quand on cuisine un gratin dauphinois. La première chose à éviter est de choisir des pommes de terre à purée. Alors que l’on voudrait des tranches fondantes, mais qui se tiennent au contact de la fourchette, les pommes de terre à purée ont une texture grumeleuse et pâteuse. Les variétés Yukon Gold, Envol et Eramosa sont des valeurs sûres. Si la variété de pommes de terre n’est pas mentionnée sur le sac, recherchez les inscriptions « pommes de terre à chair ferme » ou « pommes de terre nouvelles », qui vous assurent que les tranches se tiendront à la cuisson.

Les détails qui font la différence

Afin de préserver l’amidon, qui garantit une belle texture onctueuse et liée, évitez de rincer vos pommes de terre une fois qu’elles sont épluchées.

Portez une attention particulière à comment vous placez les fines tranches de pommes de terre dans votre plat. Pour qu’elles cuisent bien, le mieux est qu’elles se chevauchent sans être empilées les unes sur les autres.

Quand on a envie d’un gratin dauphinois, on l’assume! Ne lésinez pas sur le beurre, car le secret d’une belle croûte dorée et croustillante s’y trouve. Juste avant d’enfourner le gratin, ajoutez-y de fins copeaux de beurre.

Conservation

Le gratin ne se congèle pas et se conserve environ 2 jours au réfrigérateur.

Nos outils

Photo : Radio-Canada

Vous aimerez aussi