Préparation

  • Pour la sauce romesco

    1. Préchauffez le four à 180 °C (350 °F).

    2. Déposez la tête d’ail au centre d’une feuille de papier d’aluminium. Versez-y un filet d’huile d’olive et refermez la feuille en papillote. Faites cuire l'ail au centre du four pendant 30 minutes ou jusqu’à ce qu'il soit confit. Réservez.

    3. Augmentez la température du four à 200 °C (400 °F).

    4. Déposez les tomates et les poivrons sur une plaque tapissée de papier parchemin. Enrobez légèrement les légumes d’huile d’olive. Salez et poivrez le tout. Faites cuire les légumes au centre du four environ 30 minutes ou jusqu’à ce qu’ils commencent à noircir. Laissez-les tiédir. Retirez la peau noircie des tomates et des poivrons. Conservez la chair.

    5. À l’aide d’un robot culinaire, réduisez en poudre les noisettes et les amandes en pulsant à quelques reprises. Ajoutez la chair des tomates et des poivrons, le vinaigre, le paprika, le piment et les gousses d’ail confites. Réduisez les ingrédients en une purée lisse. Ajoutez l’huile d’olive en mince filet tout en continuant de mélanger au robot. Goûtez la sauce et rectifiez l’assaisonnement au besoin.

  • Pour les beignets

    1. Dans une poêle à feu moyen-vif, faites dorer l’oignon et l’ail dans la moitié de l’huile d’olive. Salez et poivrez le tout.

    2. À l’aide d’une fourchette, écrasez les bouquets de chou-fleur cuits, et ajoutez l’oignon et l’ail préalablement dorés, puis les œufs, les herbes fraîches, la farine, la poudre à pâte et le paprika. Mélangez bien l’appareil pour qu’il soit homogène. Ajoutez un peu de farine au besoin.

    3. Dans une grande poêle à feu vif, faites chauffer le reste de l’huile d’olive. Déposez environ 30 ml (2 c. à soupe) d’appareil pour chaque beignet à l’aide de 2 cuillères. Aplatissez légèrement les beignets. Laissez-les dorer de tous les côtés. Déposez les beignets sur un papier absorbant lorsqu’ils sont bien dorés.

    4. Servez les beignets bien chauds accompagnés de la sauce romesco froide ou tiède.

Nos outils

Photo : Zone 3 / Rosalie-Anne Lavoie Bolduc

Vous aimerez aussi