Cette choucroute est délicieuse lorsqu’elle est ajoutée à une salade, comme garniture sur un bol de riz, dans un wrap ou tout simplement servie sur des œufs brouillés.

Préparation

    1. Dans un grand bol, mélangez le chou, les carottes et le sel. Avec les mains, massez quelques minutes les légumes avec le sel afin de les ramollir. Ils deviendront translucides et formeront de l’eau de végétation.

    2. À l’aide d’un entonnoir, déposez les légumes dans des pots en vitre (préférablement des pots Mason) en les compactant. Ajoutez les feuilles de laurier et les aromates de votre choix. Versez de l’eau jusqu’à hauteur des légumes et ajoutez un morceau de chou afin de conserver les légumes submergés sous la saumure. Couvrez en vissant les couvercles sans trop serrer.

    3. Déposez les pots sur une assiette ou dans un bol. Il se peut qu’au fil des jours, lors de la fermentation, il y ait un peu de jus qui s’échappe des contenants.

    4. Chaque jour, dévissez légèrement le couvercle de chaque pot afin de libérer les gaz de fermentation, et ce, pendant 14 jours. Cette étape n’est pas nécessaire si vous utilisez un pot conçu expressément pour la fermentation. Après 14 jours, la choucroute est prête à être mangée. Il est possible de la conserver par la suite au réfrigérateur.

Notes de fin

Pour les suggestions d'aromate : 

Thym frais ou séché, romarin frais ou séché, grains de poivre noir, baies de genièvre, graines de carvi, graines de cumin, gingembre frais, curcuma moulu ou frais, cari moulu, graines de moutarde, aneth frais ou séché.

Autres variantes : 

Il est possible de remplacer la carotte râpée par le même poids en betteraves. On peut également ajouter des oignons, varier la sorte de chou en utilisant du chou frisé, ajouter des pommes ou bien de l’ail. Dans ce cas, si le poids des légumes augmente, il faudra ajuster la quantité de sel afin de toujours respecter le ratio de 3 %.

La recette de choucroute est tirée de cette émission de 5 chefs dans ma cuisine.(Nouvelle fenêtre)

Nos outils

Photo : Zone 3 / Rosalie-Anne Lavoie Bolduc

Vous aimerez aussi