C’est une charcuterie proche des rillettes du Mans, à la différence que, dans les rillettes, le porc est effiloché et non haché.

On retrouve le mot « creton » dans des livres de recettes du milieu du XIXe siècle. Ils font partie de notre patrimoine culinaire. Autrefois, les cretons étaient une manière de conserver la viande pour l’hiver quand on tuait le cochon à l’automne. Il était important qu’il contienne beaucoup de gras afin d’assurer une meilleure conservation.

Préparation

    1. Dans une casserole, faites revenir l’oignon et l’ail dans l’huile.

    2. Ajoutez le reste des ingrédients, assaisonnez, mélangez et laissez mijoter 1 heure en remuant de temps en temps. À la fin de la cuisson, l’évaporation du liquide doit être complète.

Les cretons sont faits de viande de porc hachée, de lait, de mie de pain sec, d’oignons et d’épices. Comme il s’agit d’un plat traditionnel, les cretons se présentent en de nombreuses variations. Certains les aiment plus crémeux parce qu’ils se tartinent mieux, d’autres moins gras.

Nos outils

Photo : Radio-Canada

Vous aimerez aussi