Carotte

La racine de cette plante ombellifère est l’un des légumes les plus consommés dans le monde. La belle carotte orange et charnue telle qu’on la cultive et qu’on la déguste aujourd’hui a été mise au point en Europe il y a quelques siècles seulement, pour la famille royale néerlandaise.

L’image est en cours de chargement...

Photo : Radio-Canada

Carotte

La racine de cette plante ombellifère est l’un des légumes les plus consommés dans le monde. La belle carotte orange et charnue telle qu’on la cultive et qu’on la déguste aujourd’hui a été mise au point en Europe il y a quelques siècles seulement, pour la famille royale néerlandaise.

La carotte remporte facilement la palme du légume le plus polyvalent qui soit. Se consommant dans son entièreté (pelure, racine, fanes), elle est préparée en croustilles, transformée en sorbets et tartes, et même en digestif, sous forme d’eau-de-vie ou d’infusion. Elle est présente à l’année sur les étals et dans le sol. Le Québec compte d’ailleurs quelques irréductibles qui font la culture en terre de ce légume racine même durant l’hiver! Celles de petite taille, y compris les Thumbelina joufflues, se mangent crues (leur feuillage verdoyant aussi) dès le début de la saison, en juin. Les carottes de grande taille, récoltées plus tardivement, inaugurent la saison des conserves automnales.

La carotte idéale est d’une couleur vibrante (violet, jaune, orange, rouge, blanc). Elle est rigide et sa peau est lisse, sans cratères. Gardez l’œil ouvert pour les carottes moches chez votre maraîcher : avec leur forme farfelue, elles connaissent un grand succès auprès des tout-petits.

En bouche

Croquante sous la dent, juteuse et sucrée en bouche. La texture et la saveur de la carotte fluctuent avec les saisons, sans toutefois en rendre la préparation plus difficile pour qu’elle ait bon goût. Fraîches et quasi croustillantes, les fanes ont une saveur mi-sucrée, mi-amère unique en son genre.

Se cuisine

En la frottant avec une brosse à légumes, la carotte se consomme sans être épluchée, surtout en été et à l’automne, lorsque les variétés locales sont prêtes. Faites-le sous le robinet pour enlever la terre et les filaments. Si vous préférez enlever la pelure, conservez les épluchures propres pour vos bouillons ou smoothies. Les fanes se lavent comme les verdures coriaces : à l’eau froide, rincées ou trempées plusieurs fois.

Crue

En salade, râpée à la dernière minute afin que sa chair s’oxyde moins rapidement. Ajoutez une petite quantité de fanes sur une salade ou une soupe comme vous le feriez avec des fines herbes. Les fanes se transforment également en de nombreux condiments : pesto, zhoug, sauce verte et bien plus.

Marinée

Une fois en juliennes ou en rondelles ondulées, la carotte est la marinade parfaite pour vos sandwiches. En rubans, vous avez une base pour cuisiner un gravlax végétarien.

Blanchie

Les grosses carottes d’automne composent des salades tout aussi délicieuses que celles d’été. Tranchez-les grossièrement et, une fois blanchies, elles sont délicieuses enrobées d’huile et garnies d’épices et de fines herbes. Idem pour les fanes.

Bouillie

En potage et dans les soupes, il va sans dire. Et en purée? Elle remplace non seulement la pomme de terre dans plusieurs recettes, mais également la citrouille dans une tarte aimée par tout le monde.

Rôtie

Une méthode de cuisson qui offre un contraste éblouissant de textures et de saveurs. N’hésitez pas à cuire la carotte jusqu’à ce qu’elle soit en partie noircie.

Se conserve

Au frigo

Si vous achetez une botte avec des feuilles, séparez les feuilles des racines pour que ces dernières conservent leur humidité. Les carottes se conservent pendant près d’un mois, emballées lâchement, au réfrigérateur.

Au congélateur

Vous n’avez pas à blanchir les carottes tranchées avant la congélation, mais il est impératif de les bien les laver.

Ses alliés

La carotte est omniprésente dans tous les types de cuisines et de plats. Explorez certaines avenues aromatiques avec les fines herbes comme la coriandre, la menthe et le thym, ainsi qu’avec des épices telles que le cumin, la cannelle et le gingembre. Les fruits séchés et noix (abricots, amandes, pistaches et raisins) ainsi que les agrumes frais et confits (citron, orange) s’harmonisent avec les notes boisées et sucrées de la carotte.

Photo : Radio-Canada