Beurre d'arachides

L'image est en cours de chargement...

Photo : Radio-Canada

Beurre d'arachides

Rares sont les foyers nord-américains à ne pas avoir un pot de beurre d'arachides dans leur garde-manger. C'est un aliment de base dans quantité de recettes. Outre la traditionnelle tartine de beurre de « pinne », on l'ajoute aussi dans les desserts et dans les sauces. Sa popularité dépasse les frontières de l'Amérique. Celui qu'on appelle beurre de cacahuètes en Europe est aussi très utilisé en Afrique et en Asie, au point de faire partie intégrante de plusieurs plats et condiments emblématiques, dont le mafé d’Afrique de l’Ouest et la sauce saté indonésienne.

Contrairement à ce que plusieurs pensent, « cacahuète » et « arachide » ne sont pas des synonymes. La cacahuète est en fait le fruit de la graine de l'arachide. C'est cette légumineuse que vous mangez dans votre beurre... d'arachides. Compliqué? Un peu, on en convient. Pas étonnant qu'un certain débat fait rage autour du nom du produit! Le beurre d’arachides peut être fait sans aucun autre ingrédient que des cacahuètes ou encore contenir des huiles, du sucre et d’autres additifs pour s’assurer de sa stabilité.

Le mot « cacahuète » vient du nahuatl, le dialecte parlé par plusieurs peuples de l’Amérique centrale, dont les Aztèques. C’est cependant de l’Amérique du Sud que la plante tire son origine. Elle est aujourd’hui majoritairement cultivée en Chine et en Inde. C’est une grande voyageuse qui doit sa popularité à son potentiel nutritif immense, à sa polyvalence en cuisine et à son goût inimitable.

Certaines personnes sont allergiques aux arachides, c’est pourquoi ces légumineuses sont interdites dans les écoles et qu’un avertissement est présent sur les emballages des plats et aliments qui en contiennent. Ces personnes peuvent parfois manger sans danger des beurres de noix, comme le beurre d’amandes ou de cajou. À cette fin, il existe également des beurres à base de pois dorés, de soya et de graines de tournesol.

En bouche

Le beurre d’arachides est sans pareil. Sa saveur unique est à la fois salée et sucrée, et rappelle les noix et le miel. L’arôme des arachides grillées s’y mêle au goût crémeux de beurre.

Se cuisine

Le beurre d’arachides s’ajoute à des sauces, à des desserts (comme les biscuits au beurre d’arachides) et à des barres tendres. On en trouve dans certaines friandises, et il forme aussi la base de plusieurs condiments. En Amérique du Nord, c’est souvent une tartinade lors du déjeuner.

Se conserve

Lorsqu’il est ouvert, il se conserve 2 mois à la température de la pièce et davantage au réfrigérateur. Il est toutefois important de jeter n’importe quel beurre d’arachides qui présente des moisissures, car celles-ci peuvent être toxiques.

Ses alliés

Parfait exemple de sucré-salé, le beurre d’arachides se mêle autant aux desserts qu’aux sautés asiatiques et qu’aux viandes grillées. Au déjeuner, il est souvent mélangé à un élément sucré, comme du miel, du chocolat ou de la confiture.

Photo : Radio-Canada