Gingembre

Cette plante herbacée appartient à la famille des zingibéracées et est originaire d’Asie du Sud-Est. Le gingembre se cultive un peu partout dans le monde, notamment en Inde, en Chine, en Jamaïque et au Brésil.

L'image est en cours de chargement...

Photo : Radio-Canada

Gingembre

Cette plante herbacée appartient à la famille des zingibéracées et est originaire d’Asie du Sud-Est. Le gingembre se cultive un peu partout dans le monde, notamment en Inde, en Chine, en Jamaïque et au Brésil.

Saviez-vous que le gingembre n’est pas une racine, mais bien un rhizome? Ce dernier consiste en une tige souterraine qui pousse à l’horizontale, à faible profondeur, et de laquelle s’élèvent l’asperge, le curcuma et, bien sûr, le gingembre. Vous pouvez vous procurer cette petite boule beige tout au long de l’année, mais sachez que des producteurs innovateurs travaillent d’arrache-pied pour vous offrir une variété locale durant quelques semaines à la fin de l’été. Il ne s’agit pas de l’asaret du Canada, un spécimen sauvage victime de sa cueillette intensive et maintenant déclaré comme espèce protégée, mais bien du bébé gingembre. On le récolte avant qu'il soit pleinement mature, ce qui lui confère une tendreté surprenante. D’un jaune délicat et arborant des accents de fuchsia, il se déguste au complet, pelure délicate et tiges verdoyantes comprises.

En attendant de mettre la main sur cette rareté (ou que votre jardinage porte ses fruits), ne vous contentez que du meilleur en matière de gingembre. Tenez-vous loin des morceaux ridés et séchés : sélectionnez-en un lourd et à la peau lisse, sans meurtrissures profondes.

En bouche

Le gingembre nettoie le palais comme pas un, ce qui en fait un trou normand simple à préparer.

Il se dégage d’un morceau de gingembre frais un parfum citronné, qui gagne en puissance avec une tige plus mature. Le bébé gingembre est tout aussi juteux, mais sa saveur est plus douce et sa texture, moins fibreuse, rappelant celle du cœur de palmier ou de quenouille.

Se cuisine

Le gingembre jeune et frais n’a pas nécessairement besoin d’être pelé. Si sa peau est mince et en bon état, vous n’avez qu’à bien le laver et le frotter. Pour retirer la peau d’un morceau plus coriace ou défraîchi, grattez-le avec une cuillère, épluchez-le à l’aide d’un économe ou pelez-le avec un couteau d’office.

Si vous le cuisinez pour la première fois ou pour un convive au palais délicat, incorporez-le au début de la cuisson d’un plat pour que son intensité diminue. Ce n’est pas l’effet recherché? Intégrez-le au plat quelques instants avant d’éteindre le feu pour qu’il s’adoucisse tout en conservant son panache.

Frais

Il y a de fortes chances que vos caris et sautés incluent du gingembre, que ce soit comme condiment ou dans la marinade de la protéine utilisée. Il rehausse également la saveur des chutneys, compotes, confitures et marmelades. Une fois confit, le gingembre s’intègre parfaitement à des recettes de gâteaux et de galettes. Si vous résistez à l’envie de le grignoter ici et là, bien entendu.

Pour une boisson rafraîchissante, infusez de l’eau avec quelques tranches d’orange et de gingembre, ou concoctez votre propre soda et quelques sirops aromatisés.

Moulu

Vous ne verrez plus cette épice du même œil en préparant vos propres mélanges : il se retrouve dans le tandoori, le cari, le garam masala et bien plus. Le gingembre moulu est également un ingrédient clé de recettes festives, comme le pain d’épices et les petits sablés.

Se conserve

À température pièce

Le gingembre moulu se conserve très, très longtemps une fois rangé dans un contenant hermétique, protégé de l’humidité et de la lumière.

Au frigo

Une tige intacte se conserve environ trois semaines au réfrigérateur. Si vous en prélevez des morceaux, emballez les restes dans un sac et évacuez l’air complètement avant de bien le fermer.

Au congélateur

La meilleure solution pour éviter de gaspiller le gingembre est de le congeler entier, avec une pelure propre. Il se manipule plus facilement ainsi. Vous pourrez le conserver quelques mois, à condition de couvrir l’extrémité à découvert dès la première utilisation. Vous pouvez également râper le gingembre et le congeler en portions.

Ses alliés

En pâtisserie tout comme dans un mijoté, le gingembre se mêle à la cannelle, à la cardamome et à diverses courges (citrouille, courge musquée). Son côté acidulé ravigote la viande rouge (bœuf, porc), le chou cuit et les tomates au four. Pour un dessert rafraîchissant, un accord avec la mangue, le melon ou l’orange est tout indiqué.

Photo : Radio-Canada