Pomme

La pomme est le fruit du pommier, qui fait partie de la famille des rosacées. Elle est originaire de l’Asie centrale. Le principal producteur est aujourd’hui la Chine.

L'image est en cours de chargement...

Photo : Radio-Canada

Pomme

La pomme est le fruit du pommier, qui fait partie de la famille des rosacées. Elle est originaire de l’Asie centrale. Le principal producteur est aujourd’hui la Chine.

La pomme et le Québec entretiennent une longue histoire d’amour. Introduit en Nouvelle-Écosse au 17e siècle, le pommier a séduit sans difficulté la population canadienne, et il s’est taillé un chemin jusqu’au mont Royal, dans le jardin de jésuites. La suite, on la connaît. C’est l’histoire des mois de septembre, des cueillettes en famille, des tartes aux pommes et des chaussons. Au Québec, on cultive principalement 18 variétés, et chacune d’entre elles a son utilité propre. Dans les vergers, on trouve entre autres la Macintosh, que l’on préfère à peine cueillie ou bien en compote, la Cortland qui peut être cuisinée pour plusieurs types de plats, la Honeycrisp, juteuse et croquante qu’on aime en salade, ainsi que la Spartan et la Empire qu’on adore fraîches. La pomme verte? Cette variété originaire d’Australie ne pousse pas dans la province, contrairement aux pommes jaunes, introduites dans les vergers québécois en 1989 en provenance de l’État de la Virginie. Et la liste qui précède n’est qu’un petit échantillon des variétés qu’on trouve à l’international. La pomme est si populaire qu’elle a subi au cours de l’histoire une multitude de modifications génétiques pour qu’elle résiste aux maladies, pour améliorer son goût et pour qu’elle se transporte sans s’abîmer et sur de plus longue période. À chaque problème rencontré par les pommiers, l’être humain a trouvé une solution. Longue vie à la pomme!

Même si la cueillette des pommes s’effectue de septembre à octobre, on peut toutefois acheter des pommes à l’année en épicerie. Choisissez celles sans meurtrissures ni taches.

En bouche

Le goût de la pomme, selon sa variété, passe de l’acide au sucré. Il en va de même pour la texture de sa chair, qui alterne entre pâteuse et croquante. Généralement rafraîchissante, la pomme est somme toute juteuse et fruitée, avec des notes de miel, d’amande lorsqu’on se rapproche de son cœur, et même certaines pointes florales.

Se cuisine

La pomme, une fois coupée, brunit rapidement. Pour éviter une oxydation rapide, versez quelques gouttes de jus de citron sur sa chair.

Crue

La pomme est régulièrement mangée crue comme collation, mais c’est loin d’être sa seule utilisation en cuisine. Son jus est récolté comme boisson, mais peut aussi créer de l’eau-de-vie et les populaires cidres. Lorsque râpée, la chair s’intègre bien aux préparations de pâtisserie, comme la pâte à beignets, à pain ou à gâteaux. La pomme verte est plus acidulée, et elle sert de plus en plus pour balancer les tartares de saumon et de thon.

Cuite

Lorsqu’elle est cuite, la pomme est utilisée dans de nombreuses recettes, principalement des mets sucrés comme les tartes, les crumbles, les muffins, les confitures et gelées, les compotes ainsi que les viennoiseries. Elle peut aussi être ajoutée aux soupes et potages, ou bien farcir une longe de porc rôti.

Se conserve

À température pièce

La pomme déteste la chaleur! Entreposez-la dans un endroit frais et sec. Elle se conservera ainsi pendant plusieurs semaines.

Ses alliés

La pomme possède quelques notes lactées, ce qui en fait un ingrédient intéressant à combiner avec des fromages comme le cheddar ou le brie. De la famille des rosacées, ce fruit s’accorde bien avec tous ces cousins comme la mûre, la framboise, l’amande et la pêche. Pour les épices, on retrouve sans surprise le combo magique des tartes aux pommes, c’est-à-dire le clou de girofle, la cannelle, l’anis et la vanille. Dans une union plus inhabituelle, la pomme se marie fort bien au boudin noir et au raifort! Grâce à son acidité, elle accompagne élégamment le crabe et le homard.

Photo : Radio-Canada