Champignons séchés

Les champignons séchés permettent de déguster une grande variété de champignons locaux à l’année, même quand ce n’est pas la saison. En plus, ce sont de bons alliés pour vos séjours en plein air.

L'image est en cours de chargement...

Photo : O'Gleman Média / Alma Kismic

Champignons séchés

Les champignons séchés permettent de déguster une grande variété de champignons locaux à l’année, même quand ce n’est pas la saison. En plus, ce sont de bons alliés pour vos séjours en plein air.

On les aime

Parce qu’on peut toujours en avoir dans notre garde-manger et qu’ils sont pratiques en camping ! Les champignons séchés permettent de créer des plats raffinés en toute simplicité. On retrouve autant des champignons sauvages que des champignons cultivés en version séchée. Essayez la morille pour son goût délicat de noisette, la chanterelle avec ses notes fruitées, ou bien le champignon crabe, un parfait compagnon pour n’importe quel plat de poisson. Une fois les champignons séchés, le goût de certaines variétés est même bonifié.

On les trouve

À l’épicerie, dans la section des fruits et légumes. Ce sont principalement des mélanges de champignons séchés, de belles options polyvalentes, qui y sont offertes. Pour trouver des variétés plus précises, dirigez-vous du côté des épiceries fines ou spécialisées. Plusieurs producteurs en font également la vente en ligne.

On les conserve

Environ 1 à 2 ans dans leur emballage d’origine ou dans un contenant hermétique, au garde-manger.

On les cuisine

Autant dans des plats crémeux, comme des pâtes ou un risotto, que dans des soupes et des mijotés. Ajoutez les champignons séchés directement à ces plats sans les réhydrater. Ils remplacent aussi les champignons frais dans la plupart des recettes qui demandent une cuisson. Prévoyez environ la moitié de la quantité demandée. Ils peuvent aussi être réhydratés avant d’être cuisinés en les faisant tremper dans un liquide tiède, comme de l’eau ou du bouillon. On peut alors les poêler ou encore les intégrer à un sauté de légumes. Conservez le liquide de réhydratation, qui est gorgé de saveurs, et utilisez-le comme base pour vos prochaines recettes de soupes, potages et sauces.

Recette

Photo : O'Gleman Média / Alma Kismic