Vous naviguez sur le site Mordu

Kiwi

Le kiwi est un fruit qui pousse à partir d’une plante grimpante de la famille des actinidiacées. Il est originaire de la Chine, qui, avec l’Italie et la Nouvelle-Zélande, en est un des trois principaux producteurs.

L’image est en cours de chargement...

Photo : Radio-Canada

Kiwi

Le kiwi est un fruit qui pousse à partir d’une plante grimpante de la famille des actinidiacées. Il est originaire de la Chine, qui, avec l’Italie et la Nouvelle-Zélande, en est un des trois principaux producteurs.

Fruit unique et poilu, et l’un des rares à pousser sur une liane, le kiwi est entré dans l’alimentation nord-américaine au cours du dernier siècle seulement. Si la Californie en a lancé sa première production en 1935, il a fallu attendre la fin des années 50 avant que le fruit y gagne en popularité. D’ailleurs, son nom commun n’a rien à voir avec son appellation botanique ou son pays d’origine. Au départ, le kiwi ne s'appelait pas kiwi, mais bien groseille de Chine. On doit le changement de nom à un entrepreneur néo-zélandais qui, flairant le potentiel d'exportation aux États-Unis, a rebaptisé le fruit en 1959 avec un mot plus accrocheur et en l'honneur de l'animal emblématique du pays. Le nouveau nom permettait non seulement d'éviter les frais de douanes sur l'importation des baies et groseilles, mais aussi d'écarter toute association à la Chine au cœur de la Guerre froide. Il est consommé depuis plus de 2000 ans en Chine et on en retrouve une cinquantaine de cultivars. Au Canada, on ne mange que le kiwi brun et velu, mais il existe des variétés de la grosseur de raisins à la peau lisse. La liane du kiwi tel qu’on le connaît ne résiste pas au froid, mais il est néanmoins possible de cultiver des espèces rustiques au Québec, comme dans ce verger(Nouvelle fenêtre).

En épicerie, on choisit le kiwi grâce au toucher et selon ses préférences personnelles. Plus le kiwi est tendre sous les doigts, plus il est mûr. Si vous désirez le consommer rapidement, prenez-en un qui est légèrement mou. Autrement, allez-y pour un fruit ferme.

En bouche

Le kiwi possède une chair verte, ferme et juteuse, parsemée de petites graines noires comestibles. Son goût est sucré et acidulé, offrant une sensation de fraîcheur.

Se cuisine

Cru

Le kiwi est rarement cuit. Si sa peau est comestible, on préfère néanmoins la peler pour éviter sa texture duveteuse. Le kiwi frais est délicieux lorsque dégusté à la cuillère, dans un gruau avec un peu de cannelle, dans une salade estivale de fruits, ou accompagné de fromages fins.

Astuce culinaire : on peut aussi l’utiliser pour attendrir la viande grâce à une enzyme nommée actinidine, qui permet de scinder les protéines. Il suffit d’ajouter du kiwi dans ses marinades ou de le trancher pour le laisser reposer sur la viande 20 minutes avant sa cuisson. Le désavantage de cette enzyme (parce qu’il y a toujours un prix à payer pour un super pouvoir) est qu’elle fait tourner les produits laitiers et dégrade la gélatine. C’est aussi elle qui est responsable de l’allergie au kiwi. Au Japon, on consomme les kiwis en accompagnement pour des pétoncles, avec un peu de sel. Faites preuve d’originalité et préparez vos kiwis en salsa ou servez-les avec du saumon fumé. En Chine, où l’on retrouve des variétés beaucoup plus petites, on les mange marinés et salés.

Se conserve

À température pièce

Les kiwis mûrissent après la récolte. Si vous achetez des kiwis fermes et que vous désirez les manger rapidement, laissez-les sur le comptoir. Une fois mûr, le kiwi se conserve jusqu’à 7 jours à l’air libre.

Au frigo

Les kiwis se conservent au réfrigérateur plusieurs semaines.

Ses alliés

Le kiwi, bien qu’acidulé, se marie bien avec les agrumes comme la lime, le citron et l’orange, qui font ressortir son côté sucré. Il va également de pair avec le salé, que ce soit des charcuteries, des fruits de mer ou bien du fromage à pâte molle assez goûteux. On l’adore avec du chocolat, des fraises (ou même des tomates), de la papaye et de la noix de coco.

Photo : Radio-Canada