Myrique baumier

L'image est en cours de chargement...

Photo : O'Gleman Média / Karine Dufour

Myrique baumier

On l’aime

Parce que c’est une option locale pour remplacer le poivre noir. Son goût s’y apparente drôlement, avec des arômes rappelant également le sapin et la muscade.

On le trouve

Principalement en ligne, mais aussi dans les boutiques spécialisées en alimentation locale et dans les boutiques d’épices.

On le conserve

Plusieurs mois, dans un contenant hermétique à l’abri de la lumière.

On le cuisine

En substitution du poivre, en touche de finition dans un potage, un plat de pâtes ou une grillade. Vaut mieux y aller à petites doses puisqu’en trop grande quantité, il peut apporter une certaine amertume au plat. On peut moudre les cocottes de myrique baumier directement dans la poivrière ou au mortier, en prenant soin de retirer les tiges.

Recette

Photo : O'Gleman Média / Karine Dufour