Vous naviguez sur le site Mordu

Okra

L’okra est une plante tropicale annuelle de la famille des malvacées. Originaire de l’Égypte, ce fruit est consommé comme un légume (comme la tomate). On trouve aujourd’hui l’okra en Amérique, en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie.

L’image est en cours de chargement...

Photo : Radio-Canada

Okra

L’okra est une plante tropicale annuelle de la famille des malvacées. Originaire de l’Égypte, ce fruit est consommé comme un légume (comme la tomate). On trouve aujourd’hui l’okra en Amérique, en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie.

Mi-fruit, mi-légume, c’est à l’okra, aussi appelé gombo, que l’on doit le fameux plat louisianais du même nom. Proche de l’hibiscus, cet aliment est de plus en plus populaire en Amérique du Nord. On l’apprécie pour son goût, mais également pour la présence de mucilage, une substance gélatineuse qui permet d’épaissir les ragoûts et les sauces. Les graines de l’okra, lorsqu’elles sont séchées puis rôties, servent de substitut au café. Polyvalent, vous dites?

À l’épicerie, on choisit un okra d’un vert uni et sans taches, d’une taille de 5 à 10 cm pour un goût bien concentré. Au Canada, l’okra est récolté d’août à septembre.

En bouche

Ne vous laissez pas berner par son apparence : c’est bien un okra et non pas un piment qui n’attend que la première bouchée pour incendier votre bouche. Avec une peau comestible mince et légèrement velue, l’okra possède un goût qui se rapproche de celui de l’aubergine. Cru, il est légèrement craquant, mais lorsqu’il est cuit, la texture de sa chair est un peu gluante.

Se cuisine

Cru

L’okra se mange cru, même s’il est majoritairement consommé cuit. Il s’intègre de plus en plus aux salades.

En ragoût

Grâce à la présence de mucilage, l’okra est très populaire en mijoté et en ragoût puisqu’il permet d’épaissir les sauces. Son goût d’aubergine se marie également fort bien à ce type de plat. Pour tirer le maximum de sa particularité épaississante, coupez-le au moins 10 minutes avant de le cuisiner.

Frit

Comme la plupart des légumes, l’okra est délicieux lorsqu’il est frit! Pour atténuer cette texture visqueuse à laquelle nous sommes peu habitués, faites-le tremper dans de l’eau citronnée ou vinaigrée une trentaine de minutes avant la cuisson.

Se conserve

Au frigo

Enveloppé dans un linge sec, l’okra cru se conserve quelques jours au réfrigérateur.

Au congélateur

Une fois blanchi, l’okra se conserve un ou deux mois au congélateur.

Ses alliés

Vedette de la nourriture cajun, l’okra se marie sans surprise aux aromates épicés comme le cayenne, le piment oiseau et le cari. C’est aussi un bon allié de la tomate, du citron, de la coriandre et de l’oignon.

Photo : Radio-Canada