Vous naviguez sur le site Mordu

Maïs

Le maïs est une plante herbacée annuelle de la famille des graminées (poacées). Originaire du Mexique, le maïs pousse maintenant partout dans le monde, bien qu’il n’existe plus à l’état sauvage.

L’image est en cours de chargement...

Photo : Radio-Canada

Maïs

Le maïs est une plante herbacée annuelle de la famille des graminées (poacées). Originaire du Mexique, le maïs pousse maintenant partout dans le monde, bien qu’il n’existe plus à l’état sauvage.

Le maïs fait partie de ces aliments qui ont une personnalité si complexe qu’on ne sait plus où les classer. Bien qu’il soit cultivé comme une céréale, il est néanmoins considéré comme un légume lorsqu’il est cuisiné, et botaniquement, il entre dans la catégorie des fruits. On vous l'accorde, c'est un peu mêlant! À l’arrivée des premiers colons en Amérique, le maïs était déjà cultivé selon la technique des trois sœurs (technique agricole qui mise sur la complémentarité de la culture du maïs, du haricot et de la courge) par les peuples autochtones. Si le maïs se consomme comme tel, c’est également un féculent important à l’échelle mondiale et à partir duquel sont produites farine, fécule et semoule, les bases de plusieurs alimentations.

On choisit un maïs avec de longues feuilles vertes qui sont douces au toucher, mais tout de même fermes. Le maïs est à son summum au mois d’août. 

En bouche

Même s’il existe plusieurs variétés, le maïs dit sucré reste le plus consommé. Avec un épi composé entièrement de grains jaunes ou bien jaunes et blancs, il a, comme son nom l’indique, un goût sucré et agréable. Lorsqu’il est fraîchement cueilli, ses grains sont juteux à souhait. Le Québec est reconnu pour transformer ce mets plutôt salissant quand on le mange en expérience familiale avec les épluchettes de blé d’Inde. Ustensiles? Vos mains et quelques cure-dents pour la digestion. Tout le monde s’en lèche les doigts, littéralement!

Se cuisine

L’épi de maïs est entouré de feuilles lorsqu’il est cueilli et vendu. Pour une cuisson dans l’eau bouillante, il faut éplucher entièrement le maïs (ce qui explique d’ailleurs le nom d’épluchette de blé d’Inde). Si vous préférez le cuire au BBQ ou au four, vous pouvez laisser les feuilles pour que l’épi cuise à la vapeur ou simplement le mettre en papillote. 

Bouilli

Classique d’entre les classiques, le maïs bouilli se cuit dans un chaudron d’eau bouillante de 7 à 10 minutes. 

Si vous avez envie de défier les normes, faites plutôt bouillir votre maïs dans du lait. Les grains de votre épi seront plus crémeux et sucrés!

Grillé/BBQ

Si vous avez gardé votre maïs dans ses feuilles, mouillez-les avant de le placer sur le gril ou au four, et laissez-y-le de 7 à 10 minutes. C’est la même marche à suivre pour le maïs épluché en papillote. Pour un goût plus fumé, placez votre maïs épluché directement sur la grille de votre barbecue à basse température et faites-le cuire de 7 à 10 minutes.

En purée

Le maïs n’est pas seulement consommé en épi : lorsqu’il est en conserve, on le retrouve également en grains, plus facile pour le cuisiner en purée . Si vous désirez rester loin des conserves, coupez les grains tout autour du maïs avec un couteau. Faites ensuite bouillir vos grains dans l’eau 5 minutes. Pour 2 tasses de maïs, prévoyez 1 tasse d’eau. Il ne vous reste qu’à réduire le tout au pied mélangeur!

Se conserve

Au frigo

Plus le temps entre la cueillette et la consommation est court, meilleur est le maïs. L’épi se conserve au réfrigérateur de trois à cinq jours, après quoi sa texture est pâteuse. 

Au congélateur

Le maïs en grain, lorsqu’il est blanchi, se conserve au congélateur un an.

Ses alliés

Les meilleurs amis du maïs? Le sel et le beurre, bien sûr! Outre ce trio estival adulé aux quatre coins de l’Amérique du Nord, le maïs s’accorde bien avec le crabe et le homard, en plus de toutes sortes d’épices. Paprika, poudre de chili, curcuma, cari, romarin, thym... toutes les combinaisons sont possibles. La noix de coco, la crème et la feta vont également fort bien avec le maïs.

Photo : Radio-Canada