Navet

Plante herbacée bisannuelle de la famille des brassicacées. Cultivée comme plante potagère. Il n’y a pas de consensus sur la provenance du navet. On attribue ses origines à la Chine ou au bassin méditerranéen. La Chine et l’Ouzbékistan représentent maintenant 50 % de la production mondiale.

L’image est en cours de chargement...

Photo : Radio-Canada

Navet

Plante herbacée bisannuelle de la famille des brassicacées. Cultivée comme plante potagère. Il n’y a pas de consensus sur la provenance du navet. On attribue ses origines à la Chine ou au bassin méditerranéen. La Chine et l’Ouzbékistan représentent maintenant 50 % de la production mondiale.

Il est facile de prendre le navet en pitié. Après tout, ce légume racine a mauvaise réputation depuis le Moyen Âge et son image de mauvais garçon semble lui coller à la peau. Pourquoi tant de snobisme pour ce délicieux crucifère? À l’époque, tous les légumes qui osaient pousser dans la terre (et qui étaient par le fait même accessibles à tout le monde) étaient considérés comme inférieurs aux autres; l’aristocratie ne consommait que ce qui poussait en hauteur. Heureusement, le navet peut compter sur son goût intéressant et légèrement piquant pour reprendre ses lettres de noblesse!

À l’épicerie, on choisit un navet d’un rose vif sans taches brunes. Il ne doit pas dégager d’odeur piquante, mais plutôt sentir frais et délicat. Le navet se récolte entre les mois d’août et de février.

En bouche

C’est la chair blanche du navet qui le différencie du rutabaga, avec lequel il est souvent confondu. Croquant, il a un goût légèrement piquant qui est néanmoins plus doux que celui du rutabaga.

Se cuisine

Cru

Le navet est délicieux cru, avec une petite touche de sel. Il suffit de le peler. Il est également intéressant lorsqu’il est râpé et ajouté en salade. Mariné, c’est également un condiment qui vole la vedette.

Bouilli

Comme la pomme de terre et la majorité des légumes racines, le navet bouilli offre un goût distinct et donne de la personnalité à un ragoût réconfortant, à une soupe ou à un pot-au-feu.

En purée

Rien de tel qu’une purée de navet pour mettre en valeur une pièce de viande ou de volaille! Pelez vos navets, faites-les bouillir, puis réduisez-les en purée avec un peu de beurre et de lait.

Se conserve

Au frigo

Tenez le navet loin de l’humidité et vous pourrez le conserver pendant plusieurs semaines au frais.

Ses alliés

Le navet va de pair avec la muscade et l’anis, en plus d’être un bon partenaire de jeu pour la carotte, l’ail rôti, la pomme de terre et le panais.

Photo : Radio-Canada