Basilic

Le basilic est une plante herbacée de la famille des lamiacées, possiblement originaire de l’Inde ou de la Chine. On regroupe plus de 150variétés de basilic partout dans le monde.

L'image est en cours de chargement...

Photo : Radio-Canada

Basilic

Le basilic est une plante herbacée de la famille des lamiacées, possiblement originaire de l’Inde ou de la Chine. On regroupe plus de 150variétés de basilic partout dans le monde.

Impossible de s’ennuyer avec le basilic. Pourpre, thaï, menthe, ananas, cannelle... il existe une multitude de variétés au goût propre et aux arômes enchanteurs. Utilisé sans modestie dans les cuisines méditerranéennes et asiatiques, le basilic prend son nom du grec « basileus », qui signifie « roi ». Cette plante, qui a tout de royal, pousse heureusement dans nos jardins canadiens et nos serres et s’est taillée une place de choix dans notre quotidien. Il suffit de penser au pesto, aux pâtes avec tomates et bocconcinis, aux soupes pho, et aux currys rouges et verts pour se convaincre.

À l'épicerie, choisissez des bouquets aromatiques et garnis dont les feuilles sont vertes, brillantes et non meurtries. Grâce aux serres, le basilic est offert à l’année.

En bouche

Il est difficile de catégoriser toutes les variétés de basilic en un seul groupe gustatif, bien qu’elles soient toutes piquantes et rafraîchissantes. Le basilic commun présente des notes de cannelle, d’anis, d’estragon et de clou de girofle, en plus de son goût herbacé et mentholé.

Se cuisine

Frais

Afin de profiter au maximum de ses propriétés aromatiques, on devrait toujours déchiqueter, couper en chiffonnade ou hacher finement le basilic frais. On utilise ce dernier comme garniture sur les pizzas et les plats de pâtes ou pour parfumer les salades, les sauces et les vinaigrettes, comme la mayonnaise ou le beurre aromatisé. Envie d’avoir une huile d’olive un peu spéciale? Ajoutez des feuilles de basilic frais et laissez-les infuser. Ça ne vous décevra pas. Si vous désirez le cuisiner dans une recette nécessitant une cuisson, mettez-le à la fin seulement afin de conserver sa puissante saveur. Évitez de le chauffer outre mesure.

Séché

Une fois séché, le basilic développe des arômes épicés et mentholés avec une note de réglisse. Contrairement au basilic frais, le basilic séché s’ajoute dès le départ aux plats nécessitant une cuisson afin de bien imprégner les mets de sa saveur. Il accompagne bien les ragoûts et les viandes grillées au four.

Se conserve

À température pièce

Le basilic séché se conserve plusieurs mois dans un contenant hermétique.

Au frigo

Le basilic frais se conserve environ quatre jours au réfrigérateur.

Au congélateur

Une fois blanchi, le basilic se conserve un ou deux mois au congélateur.

Ses alliés

La tomate est l’âme sœur du basilic. Grâce à sa légère amertume et ses notes épicées, le basilic se mêle agréablement avec la chair aigre-douce de la tomate. Autre partenaire flamboyante : la noix de coco, douce et crémeuse, que le basilic vient relever, tout comme les fromages à pâte molle tels le mozzarella. La menthe, le clou de girofle et l’anis, que l’on retrouve déjà dans certains parfums du basilic, sont sans surprise complémentaires du basilic, tout comme la noix de pin et l’ail, que l’on apprécie dans le pesto. Pour des cocktails herbacés, mélangez le basilic avec de la framboise.

Photo : Radio-Canada