Pois chiche

L’image est en cours de chargement...

Photo : Radio-Canada

Pois chiche

Le pois chiche est la légumineuse par excellence. On l’utilise entier dans un grand nombre de plats mijotés, nourriture hivernale réconfortante. Moulu, il se transforme en farine. Réduit en purée, il devient du houmous, « objectivement » la meilleure tartinade qui existe en ce bas monde.

L’histoire d’amour entre l’humanité et le pois chiche ne date pas d’hier. En Turquie, d’où cette légumineuse tire ses origines, les archéologues ont trouvé des cultures de pois chiches datant de 8500 avant notre ère. Cette une source de protéines et de glucides (donc d’énergie) pousse dans les sols pauvres et secs, et peut se conserver longtemps. On comprend donc pourquoi les populations agricoles du néolithique aimaient cette plante.

Les pois chiches diffèrent selon la région du monde où ils sont produits. Par exemple, les desi chanas de l’Inde sont en général un peu plus petits que les pois chiches consommés en Amérique et en Europe, et ils ont des couleurs allant du vert au brun très foncé. Puisque plus de 40 % des personnes habitant en Inde sont végétariennes, le pois chiche desi est un élément très important de l’alimentation en raison de son taux de protéines élevé.

Les pois chiches de plus grande taille sont d’origine méditerranéenne et sont cultivés entre autres aux États-Unis, au Canada ainsi qu’en Iran.

Cette plante est utilisée en rotation avec d’autres cultures, comme les céréales, puisque les bactéries qui vivent dans ses racines fixent l’azote dans le sol, réduisant ainsi le besoin d’ajouter des fertilisants.

En bouche

Le pois chiche cuit est moelleux et légèrement sucré. Grillé, il devient croustillant, et en purée, il est lisse et crémeux.

Se cuisine

En général, il s’agit d’une légumineuse rassasiante qui constitue une bonne base, se mariant à une grande variété d’aromates et de légumes. Beaucoup de plats de viande utilisent les pois chiches comme fondation.

Les pois chiches sont offerts sous leur forme séchée ou en boîte de conserve. Lorsqu’ils sont séchés, ils doivent être trempés de 8 à 12 h avant la cuisson afin d’être réhydratés. On les fait ensuite mijoter pendant environ une heure.

Se conserve

Autant en boîte que séchés, les pois chiches se conservent très longtemps. Par contre, ils sèchent avec le temps, ce qui nécessite d’en augmenter le temps de cuisson.

Ses alliés

Les sauces réconfortantes et épicées, les viandes et les légumes grillés, le tahini, et les féculents. La cuisine indienne en fait un usage idéal dans le chana masala.

Photo : Radio-Canada