Vous naviguez sur le site Mordu

Le Canada remporte un prix écoresponsable à la Coupe du monde de la pâtisserie

par  Alexis Boulianne

Les chefs pâtissiers Jacob Pelletier (chocolat) et Patrick Bouilly (sucre) à la finale de la Coupe du monde de la pâtisserie. | Photo : Courtoisie / Chefs Canada

L’équipe canadienne a reçu une accolade du jury de la Coupe du monde de la pâtisserie, qui se déroulait la fin de semaine dernière à Lyon, en France. À défaut de monter sur le podium, les pâtissiers du Canada ont vu leurs efforts pour rendre leur art plus écoresponsable récompensés.

Les artisans canadiens se sont hissés au 10e rang sur 20 lors de cet important rassemblement des meilleurs pâtissiers et pâtissières au monde. C’était la première fois en 15 ans que le Canada participait à la compétition. Le Japon a remporté la finale, suivi de la France et de l’Italie.

L'équipe lauréate du prix spécial écoresponsable devait faire preuve d’une attention particulière à l’origine de leurs ingrédients, à la réduction du gaspillage alimentaire ainsi qu'à la redistribution des produits utilisés et transformés, selon ce qu'indique l’organisation du concours.

Patrick Bouilly, professeur de pâtisserie à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ), était le spécialiste en sculpture de sucre. Il accompagnait ses collègues Jacob Pelletier, maître chocolatier, et Ross Baisas, expert en glace. Daniel Garcia agissait quant à lui à titre de président de l’équipe.

Chaque pays participant a envoyé à Lyon trois chefs ayant une spécialisation dans des disciplines particulières de la pâtisserie : en sucre, en crème glacée et en chocolat. Les équipes avaient 10 heures pour réaliser 42 desserts de dégustation et 3 pièces artistiques sous le thème du changement climatique.

Le concours a été créé par le légendaire chef Gabriel Paillasson il y a plus de 30 ans, comme l'explique l’organisation Chef Canada, qui encadre l’entraînement des équipes à la Coupe du monde de la pâtisserie et au Bocuse d’Or. Il réunit des équipes du monde entier, qui s’affrontent d’abord sur l’un des cinq continents pour gagner leur place parmi les meilleures pour une chance de compétitionner à Lyon (France) tous les deux ans.

La Coupe du monde de la pâtisserie se déroulait juste avant le Bocuse d’Or, une compétition culinaire d’envergure mondiale, décrite comme les Jeux olympiques de la gastronomie. L’équipe canadienne est formée des professeurs de l’ITHQ Samuel Sirois (chef), Gilles Herzog (entraîneur) et du commis Léandre Legault-Vigneau. C’est aujourd’hui le dernier jour de la compétition.

Les chefs pâtissiers Jacob Pelletier (chocolat) et Patrick Bouilly (sucre) à la finale de la Coupe du monde de la pâtisserie. | Photo : Courtoisie / Chefs Canada