Vous naviguez sur le site Mordu

Les fouets au banc d’essai

par  Élise Madé

de L'épicerie

Johane Despins a testé des fouets avec Jean-Philippe Monette, enseignant à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ). | Photo : Radio-Canada / L'épicerie

On s’en sert pour battre, mélanger ou émulsionner des sauces et des vinaigrettes, monter des blancs en neige ou encore faire de la crème fouettée. L’épicerie a testé 15 fouets vendus entre 8 et 30 $ afin de trouver ceux qui sont les plus polyvalents.

Il y a des fouets qui sont plus étroits, qui sont davantage pour les sauces, et des fouets un peu plus gros, pour monter les crèmes. On a essayé de trouver le compromis entre les deux, explique Jean-Philippe Monette, enseignant à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ).

Notre expert a mené une évaluation ergonomique des produits ainsi que des tests de performance – manœuvrabilité et impression de durabilité – lors de la préparation de crèmes fouettées, de roux et de béchamel.

Afin de trouver le meilleur fouet, L'épicerie a mené une évaluation ergonomique des produits ainsi que des tests de performance.
Afin de trouver le meilleur fouet, L'épicerie a mené une évaluation ergonomique des produits ainsi que des tests de performance. | Photo : Radio-Canada / L'épicerie

Les 15 fouets testés :

  1. OXO – Good Grips (ballon), 14 $

  2. Cuisipro (ballon), 23 $

  3. Winco, 12 $

  4. Zwilling Twin Cuisine, 30 $

  5. Kitchen Aid (tout usage), 15 $

  6. Vollrath, 24 $

  7. Best Manufacturers, 22 $

  8. Browne, 9 $

  9. OXO (effilé), 14 $

  10. Johnson Rose, 11 $

  11. Ricardo, 13 $

  12. Starfrit (silicone), 10 $

  13. Cuisipro (silicone), 27 $

  14. Starfrit (avec vrille), 8 $

  15. FoxRun (avec boule métallique), 9 $

Regardez ici le banc d’essai de fouets de L’épicerie.(Nouvelle fenêtre)

Le confort du manche

La prise en main est importante. C'est beaucoup une question d'aisance de mouvements, comme si le fouet vous encourageait à battre, explique notre expert.

Jean-Philippe Monette note que le manche en bois du Best Manufacturers, à 22 $, est agréable à manipuler, de même que les manches en silicone des deux fouets OXO, à 14 $.

Les manches en silicone des deux fouets OXO sont ergonomiques, ce qui a plu à notre expert.
Les manches en silicone des deux fouets OXO sont ergonomiques, ce qui a plu à notre expert. | Photo : Radio-Canada / L'épicerie

À l’opposé, un fouet au manche trop gros ou au design particulier offre moins d’aisance. C’est le cas des fouets Starfrit, à 8 $, et Winco, à 12 $.

Le format

Le format d’un fouet fait partie des qualités primordiales d’un gagnant. Un fouet plus élancé permet de bien aller dans tous les coins d’une casserole, contrairement à un fouet plus massif.

Le fouet Johnson Rose, à 11 $, avec ses fils très épais, n’est pas adapté pour travailler avec des petits volumes de liquide.

Le fouet Johnson Rose, à 11 $, a des fils très épais et un manche massif.
Le fouet Johnson Rose, à 11 $, a des fils très épais et un manche massif. | Photo : Radio-Canada / L'épicerie

Le nombre de fils

La plupart des fouets ont des fils en acier inoxydable, qui se dénombrent entre 9 et 11. Plus il y a de fils, plus ça fait de résistance, et donc plus d’air va rentrer dans les préparations, explique Jean-Philippe Monette.

La plupart des fouets que nous avons testés ont des fils en acier inoxydable.
La plupart des fouets que nous avons testés ont des fils en acier inoxydable. | Photo : Radio-Canada / L'épicerie

Sur plusieurs modèles, du silicone recouvre les fils de fer, ce qui n’est pas un atout, selon notre expert. Le silicone doit rester assez fin, et le fil de fer à l’intérieur du silicone doit aussi être très fin. Ça donne très peu de résistance et ce n’est pas très agréable à utiliser, dit-il.

Sur ces trois modèles, du silicone recouvre les fils de fer, ce qui n’est pas un atout, selon notre expert.
Sur ces trois modèles, du silicone recouvre les fils de fer, ce qui n’est pas un atout, selon notre expert. | Photo : Radio-Canada / L'épicerie

Les fils du fouet Cuisipro, à 27 $, sont très mous, ce qui ne le rend pas très polyvalent.

Au contraire, des fils en métal très épais et solides, comme ceux que possèdent le Winco et le Johnson Rose, ne sont pas non plus efficaces. Pour monter de la crème, c'est carrément utopique , pense Jean-Philippe Monette.

Sur plusieurs modèles, on trouve de la colle à la jonction des fils et du manche. On pourrait penser qu’il s’agit d’un manque de finition, mais c’est plutôt un indicateur de durabilité. Les fabricants mettent de l’époxy ou de la colle pour maintenir les fils à l'intérieur du manche et pour que ça ne se défasse pas.

Utiles, les billes à l’intérieur des fils?

Deux fouets ont une bille à l’intérieur des fils, le Starfrit et le FoxRun. Mais leurs performances n’ont pas été concluantes : les aliments restent pris dans la bille, et ces fouets sont très difficiles à nettoyer.

Les billes à l’intérieur des fils ne sont pas d'une grande utilité, selon Jean-Philippe Monette.
Les billes à l’intérieur des fils ne sont pas d'une grande utilité, selon Jean-Philippe Monette. | Photo : Radio-Canada / L'épicerie

Les choix de notre expert

Jean-Philippe Monette a été impressionné par le Brown, à seulement 9 $, qui est à la fois léger et résistant.

Le Brown, à seulement 9 $, qui est à la fois léger et résistant.
Le Brown, à seulement 9 $, qui est à la fois léger et résistant. | Photo : Radio-Canada / L'épicerie

Il a aussi apprécié le Zwilling, malgré son prix très élevé, à 30 $.

Le Zwilling est de qualité, mais trop cher, selon notre expert.
Le Zwilling est de qualité, mais trop cher, selon notre expert. | Photo : Radio-Canada / L'épicerie

Mais décidément, notre expert n’a que des éloges pour les deux OXO. À 14 $, ce sont ses coups de cœur, surtout pour le plus effilé des deux. Ils sont légers, faciles à manipuler, et le manche en silicone est ergonomique.

Les fouets OXO sont les coups de cœur de notre expert.
Les fouets OXO sont les coups de cœur de notre expert. | Photo : Radio-Canada / L'épicerie

Avec les informations de Barbara Ann Gauthier

Johane Despins a testé des fouets avec Jean-Philippe Monette, enseignant à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ). | Photo : Radio-Canada / L'épicerie