Une immense usine à vin de plus de 1500 ans découverte en Israël

L’image est en cours de chargement...

Vue aérienne du site archéologique à Yavne, en Israël. | Photo : AFP/Getty Images / Menahem Kanaha

Des archéologues ont déterré en Israël un site de la taille d’un terrain de football où on produisait du vin en quantité industrielle à l’époque de l’Empire byzantin, il y a 1500 ans.

Situé à Yavne, à 30 km au sud de Tel Aviv, on pouvait y produire environ 2 millions de litres de vin blanc par an, selon l’Autorité des antiquités d’Israël.

L’image est en cours de chargement...

L'Autorité des antiquités d'Israël dit avoir trouvé ce qui serait le plus grand site de production de vin de l'époque byzantine. | Photo : Reuters / Nir Elias

Les structures de pierre admirablement préservées du site permettent de constater aisément l’organisation du processus de production.

L’usine pouvait compter sur cinq pressoirs à vin, quatre grands entrepôts où on faisait maturer le produit et des fours où on fabriquait les amphores en argile qui contenaient le breuvage.

L’image est en cours de chargement...

Après le pressage des raisins, le liquide coulait jusqu'à des trous qui servaient de cuves de fermentation. | Photo : Reuters / Nir Elias

Les raisins étaient pressés sous les pieds de travailleurs sur des plateformes, le liquide s’écoulant ensuite par lui-même dans de grandes piscines où on le laissait fermenter, avant de le stocker.

De trouver cinq énormes pressoirs à vin les uns à côté des autres montrent qu’il y avait un dessein industriel ici, a expliqué à l’agence Reuters Jon Seligman, l’un des superviseurs de la fouille.

L’image est en cours de chargement...

Liat Nadav-Ziv, une des responsables de la fouille, tient une amphore de Gaza, le type de récipient d'argile utilisé pour transporter le vin, consommé et apprécié tout autour du bassin méditérranéen. Ces amphores pouvaient contenir jusqu'à 25 litres de vin. | Photo : Reuters / Nir Elias

Ce lieu serait associé à l’apogée de la popularité des vins blancs de Gaza, très prisés à l’époque et qui étaient distribués tout autour du bassin méditerranéen. Le nom vient du port duquel le vin était acheminé.

Les autorités israéliennes entendent préserver le site pour en faire un parc archéologique ouvert au public.

Avec les informations de Reuters et de CNN

Vue aérienne du site archéologique à Yavne, en Israël. | Photo : AFP/Getty Images / Menahem Kanaha