Trois bagels montréalais, autres que St-Viateur et Fairmount

par  Alexis Boulianne

L’image est en cours de chargement...

Les bagels testés, de gauche à droite : Beaubien Bagel, Bagel Le Trou et R.E.A.L. Bagel. | Photo : Radio-Canada / Alexis Boulianne

Le monde du bagel en est un de comparaisons : Montréal contre New York, Saint-Viateur contre Fairmount. Et si l'on oubliait la polarisation qui caractérise notre époque pour découvrir les autres bagels montréalais? Sacrifiant ma santé gastrique, j'ai dévoré trois bagels au fromage à la crème d'affilée pour offrir mes humbles et honnêtes impressions sur trois fabriques de bagels qui ne sont pas St-Viateur ou Fairmount.

Autant les touristes que les Montréalaises et Montréalais sont déchirés entre les deux temples du bagel. Si ces destinations sont populaires pour d’excellentes raisons et méritent de continuer à trôner au sommet des palmarès, on peut quand même varier nos lieux d'approvisionnement.

J’ai donc entrepris de goûter au produit de trois concurrents montréalais de St-Viateur Bagel et de Fairmount Bagel : Beaubien Bagel, Bagels Le Trou et R.E.A.L. Bagel.

Mes critères ne sont pas universels, j’en suis bien conscient, mais ils se déclinent à peu près ainsi : un bagel, ça se mange frais, ça doit être moelleux et aérien à l’intérieur et avoir une légère croûte qui vient de la caramélisation de l’eau sucrée dans laquelle la pâte est cuite avant de griller au four. Finalement, le bagel doit être roulé à la main et cuit sur place, idéalement.

Beaubien Bagel

C’est par une magnifique journée de septembre que je pousse la porte de Beaubien Bagel, un incontournable du quartier. L’accueil est froid, mais qu’est-ce qu’on vient chercher ici, un ami ou un bagel?

Derrière l’apparent manque de courtoisie, l’attention de la personne qui me sert, qui choisit avec soin le bagel qu’elle tranche et recouvre de fromage à la crème, me démontre que l’absence de sourire n’est pas garante d’un mauvais service.

Les bagels de Beaubien Bagel sont un peu plus larges que ceux dont j'ai l'habitude, mais ils n’en sont que plus pratiques pour y étendre la tartinade de son choix.

Mon bagel est encore bien chaud lorsque je croque dedans. Il est tellement frais que la mie est encore molle et presque collante. La croûte bien formée cède gentiment sous la dent. Une expérience bagel de qualité : c’est une chance, puisque à 5 $ pour un bagel au sésame avec du fromage à la crème, il s’agit du sandwich le plus cher des trois.

Bagels Le Trou

C’est le trou qui fait le bagel. Un léger vertige me saisit alors que je lis ces mots, lourds de sens, écrits sur la vitrine de cet établissement de Griffintown. Si le trou fait le bagel, que le trou n’est que du vide, qu’est-ce donc que le bagel? La caissière me tire de mon délire juste avant que je ne bascule dans la folie.

Cette jeune boulangerie soufflera trois bougies l’année prochaine. Déjà bien établie dans son quartier, la petite boutique offre des bagels de style montréalais assez classiques ainsi que des cafés de spécialités.

Le bagel au fromage à la crème qu’on me sert n’est pas coupé, ce qui m’étonne, mais ne me déplaît pas. Après tout, des puristes diront qu’on ne doit pas couper son bagel, mais bien le déchirer avec les mains.

Un peu plus léger et mince, mais aussi plus sec que celui de Beaubien Bagel, le produit est un peu friable. Tout de même, c'est un bagel de qualité qui satisfera les adeptes de bagels du Sud-Ouest. À 3,90 $, il s’agit du moins cher de ma journée.

R.E.A.L. Bagels

Si l'acronyme me laisse perplexe, la réputation de cet établissement situé près du métro Snowdon me convainc d’y faire un tour. On me sert à la vitesse de l’éclair et je sors en moins de deux.

Bien dodu, le bagel de R.E.A.L. pourrait faire office d’introduction au style montréalais pour ceux et celles qui connaissent mieux les bagels américains. Le large disque, débordant de fromage à la crème, est excellent. La mie, surtout, est aérienne et bien moelleuse.

Petit bémol, mon bagel n’est pas très chaud. J’aurais probablement encore plus aimé mon expérience si la fraîcheur avait été au rendez-vous, mais je peux voir le potentiel du produit. Somme toute, un très bon bagel. À 4,60 $, on se trouve à peu près au milieu en ce qui concerne le prix.

Et les autres?

Je n’ai aucun doute que d’autres excellentes options s’offrent aux adeptes de bagels de la métropole québécoise. Notons par exemple District Bagels (fermé lors ma visite), La Fabrique de bagels, Bagels on Greene, Dizz’s Bagels & Deli, ainsi que Hinnawi Bros Bagels & Café, parmi d'autres!

Les bagels testés, de gauche à droite : Beaubien Bagel, Bagel Le Trou et R.E.A.L. Bagel. | Photo : Radio-Canada / Alexis Boulianne